Vous avez eu toujours envie d’écrire? Mais, vous n’osez pas! Vous avez peur du jugement d’autrui…ou de votre propre jugement?

La vie est une source perpétuelle de changements, de challenges, de souffrances, de doutes, de remises en question, mais aussi une source de bonheurs. De bonheurs infinis. L’écriture en fait partie!

Les questions sont: pourquoi vous n’osez pas? Pourquoi avez-vous peur? Et de quoi? Quand allez-vous vous mettre à écrire? Pourquoi vous procrastinez en permanence? Pourquoi, si vous écrivez des textes, vous les gardez secrets?

Conseil 1: aller au bout de ses rêves

Vous avez toujours rêvé d’écrire des histoires? Il est alors grand temps de vous y mettre et d’aller au bout de votre rêve. La vie est trop courte pour passer à côté de vos rêves, non?

Rêver n’est pas une chimère. Loin de là. Ayez de l’audace pour vivre votre rêve d’écriture. Osez, foncez, allez jusqu’au bout!

Ce blog vous aide à travers ses nombreux articles publiés en accès libre depuis presque trois ans. Chaque jeudi, je publie une proposition d’écriture différente sur mon blog, en accès gratuit. Franchissez le pas et envoyez votre texte. Les lectrices et les lecteurs seront ravis de vous compter parmi les membres du blog. Et moi aussi!

Conseil 2: trouver la liberté en écrivant

En inventant des histoires, vous vous plongez dans d’autres univers. Vous vous plongez dans votre imagination. Vous vous évadez au fil des mots que vous couchez sur le papier. Quel bonheur! Quelle liberté!

Quand vous inventez des histoires, à partir de consignes ou pas, vous racontez votre goût pour la liberté, dans votre vie comme dans votre écriture. Ecrire, inventer, c’est aussi se libérer de carcans qui vous bloquent. C’est aussi votre jardin secret, votre univers.

Conseil 3: écrire tous les jours

Pour progresser dans le domaine de l’écriture, vous devez pratiquer tous les jours. A votre rythme, quand vous le souhaitez. Ecrivez partout et tout le temps. Pour ce faire, ayez toujours avec vous un carnet pour noter vos idées ou vos réflexions.

Avec ces deux habitudes, cela vous aidera énormément à vous améliorer et à prendre des habitudes saines concernant votre pratique d’écriture. Au fur et à mesure de votre pratique, vous vous sentirez plus à l’aise et vous prendrez confiance en vous.

Conseil 4: lire beaucoup

Vous ne pouvez pas miser sur l’inspiration divine pour vous mettre à écrire. Lire beaucoup, encore et toujours, peut vous aider à trouver des idées ou votre style. Prenez l’habitude de vous rendre régulièrement dans la bibliothèque de votre ville pour emprunter des livres.

Lisez des genres différents, même ceux que vous appréciez moins. Cela est toujours instructif de voir comment des romans sont structurés dans divers genres littéraires.

Conseil 5: fréquenter un atelier d’écriture

Personne ne peut progresser en écriture en restant dans son coin, derrière son bureau. Devient-on ceinture noire de karaté simplement en regardant les vidéos? NON!

Participer à un atelier d’écriture – gratuit ou pas – sera forcément bénéfique à votre progression. Vous apprendrez à écrire avec des contraintes d’écriture, à partager avec les autres. Vous apprendrez forcément beaucoup. C’est le but. Et surtout, vous prendrez confiance en vous!

Conseil 6: trouver son inspiration

Attendre que l’inspiration divine pénètre en vous est ridicule. Pour trouver votre inspiration, il faut aussi sortir de votre bureau. Observez la nature, les animaux, les interactions entre les gens, allez au cinéma, regardez des documentaires, admirez des tableaux dans les musées, marchez dans les bois.

La vie grouille autour de vous: observez-la et prenez des notes. Nourrissez-vous de tout ce que vous voyez, de tout ce que vous entendez, de tout ce que vous ressentez. Laissez vos cinq sens s’ouvrir pleinement. Oxygénez votre cerveau, donnez-lui de la matière pour pouvoir écrire.

Conseil 7: se faire plaisir

Le but premier de l’écriture est de se faire plaisir, et non pas de gagner des millions. Car, si c’est votre rêve, il vaut mieux alors investir dans autre chose. Avant de penser à vos futurs lecteurs, vous devez d’abord penser à vous.

Vous écrivez d’abord pour éprouver du plaisir et de la joie dans cette activité. Vous écrivez pour enrichir votre vie. Par voie de conséquence, vous enrichissez après la vie de vos lecteurs.

Comment intéresser les autres si vous-même n’êtes pas capable de vous faire plaisir dans ce que vous écrivez? Ecrivez des livres que vous auriez envie de lire. Amusez-vous à écrire. Si vous n’avez pas de plaisir d’écriture, il ne peut y avoir ensuite de plaisir de lecture!

Conseil 8: écouter son intuition

Si Amadeus Mozart avait religieusement écouté son père, il n’aurait sans doute que composer de la musique religieuse ou celle qui plaisait à ses commanditaires! Oubliez les autres, leurs jugements hâtifs. Ils feront tout pour vous décourager. C’est comme ça!

Ecoutez votre petite voix intérieure qui vous souffle de bons conseils, qui vous dit qu’écrire vous ferait tellement de bien. Faites fi des autres qui savent forcément ce qui est mieux pour vous!

Conseil 9: trouver son lieu pour écrire

Pour écrire, vous devez premièrement trouver votre endroit idéal: chez vous, au calme, dans un endroit dédié à votre pratique. Mais, bon nombre d’écrivains ont écrit et écrivent aussi dans des cafés.

Pour être plus efficace, il est plus simple de créer une routine dans le lieu que vous aurez choisi pour écrire. Ce n’est qu’en se créant des habitudes que vous parviendrez à écrire. Ensuite, vous pouvez écrire en robe de chambre, en pyjama, en salopette, en ce que vous voulez, du moment que vous vous sentez bien pour écrire, tout me va!

Conseil 10: se reposer

Pour écrire à votre rythme, vous devez vous reposer. Vous reposer vraiment! Oubliez vos soucis et profitez de l’instant présent. Si vous ne parvenez pas à vous détendre, votre inspiration sera en panne. Sortez, invitez des amis, baladez-vous en forêt, faites des siestes dans votre hamac.

Votre cerveau a besoin de temps de repos. Il ne peut être en permanence en train de composer. Pour être performant, le cerveau doit être à son maximum. Pour être à son maximum, il a besoin de pauses.

Conseil 11: nourrir son cerveau

Pour parvenir à écrire, votre alimentation et votre façon de vivre sont très importants. En vous nourrissant de plats industriels ou issus de l’industrie du fast food, je ne vois pas comment votre cerveau peut être performant. Le cerveau a besoin d’une alimentation saine, pourvue en légumes frais et en fruits.

Si vous passez votre temps devant vos écrans, en dormant peu, ou en vous gavant de café, je doute que vous ayez toutes vos facultés pour parvenir à votre fin: écrire un roman!

Les deux voies du succès en écriture sont: alimentation saine et vie saine. Pratiquez les activités physiques de votre choix. Si vous intoxiquez votre corps par vos pratiques de vie, vous ne pourrez pas parvenir à concrétiser votre rêve!

Conseil 12: prendre le temps de rêvasser

Tout écrivain adore inventer des histoires. Il imagine, rêve. Il rêve éveillé. Sans doute les autres critiquent impunément ceux qui rêvassent, qui perdent, soi-disant, leur temps à ne rien faire.

Tout écrivain est un grand rêveur. Alors, assumez le fait de rêver. C’est dans l’imaginaire que vous irez puiser vos idées, que vos pensées naissent. Ne rien faire, contrairement à l’imagerie populaire, est tout un art! Soyez vous-même en prenant le temps de rêvasser. Vous ne perdrez jamais votre temps!

Conseil 13: avoir de l’audace

Tout artiste est, par définition, audacieux. Créer, c’est être audacieux. C’est aussi un réflexe et une manière d’être. Un artiste ne craint pas d’inventer, d’aller de l’avant.

Ecrire, c’est créer. C’est créer avec votre propre style, vos propres idées, et non pas en suivant des recettes toutes faites, ou en copiant les autres. L’écrivain crée, invente et développe son audace dans sa pratique.

Pour écrire, il faut avoir l’audace de ne pas craindre les autres, l’audace de s’écouter, d’aller au bout de son rêve, de vivre sa vie.

Conseil 14: se former

Ecrire, ça s’apprend. Je l’ai déjà dit, je ne crois pas à l’inspiration divine ni au don inné, quelle que soit votre pratique artistique. Saisissez toutes les occasions de vous former, de vous instruire pour progresser.

Les cours d’écriture, en présentiel ou en ligne, se développent. Franchissez le cap si vous sentez que vous avez besoin de progresser. Je ne saurai trop vous conseiller de vous former toujours et encore. Trouvez la manière qui vous convient le mieux. Il existe aussi quantité d’ouvrages de conseils, à commencer par des écrivains célèbres, comme Stephen King dans “Mémoires d’un métier”.

Conseil 15: apprécier la solitude

Tout artiste, en général, apprécie la solitude pour créer. Il a besoin de longues heures en solitaire pour créer et écrire. Un écrivain apprécie sa propre compagnie.

Un écrivain n’est pas condamné à la solitude. Mais, Marguerite Duras, dans son essai “Ecrire”, évoque la nécessaire solitude de l’écrivain. La solitude n’est pas forcément une douleur. Elle apporte nombre de bienfaits.

Ecrire au long cours est un travail d’ascèse. Pour créer, vous devez faire de la place à la créativité, sans pour autant que cela ne devienne un sacerdoce. Vous pouvez aussi écrire au sein d’une vie bien remplie.

En guise de conclusion

Dans cet article, je ne vous ai dispensé que 15 conseils. Vous aurez 15 autres conseils dans l’article de la semaine prochaine. Ces deux articles ne sont qu’un petit condensé du livre que je vous propose, “299 conseils pour mieux écrire” en vente en mars 2021 aux formats papier ou numériques divers.

Ecrire nécessite de la rigueur, comme toute pratique artistique ou sportive. Sans rigueur et entraînement, aucune progression n’est réellement possible. Ecrire au petit bonheur la chance, comme ça, de temps à autre, ne fera pas de vous un auteur à succès accompli. J’en doute…mais, après tout, pourquoi pas, quand tout est question d’argent de nos jours…

Si vous voulez soutenir la création et le contenu hebdomadaire gratuit sur mon blog, l’achat de livres pour écrire sur le blog, l’hébergement du blog et l’envoi payant des newsletters, vous pouvez m’offrir le prix d’un café en suivant ce lien:

https://ko-fi.com/laurencesmits

Je vous remercie par avance de votre geste.


Laurence Smits

Passionnée de lecture et d’écriture, de voyages et d’art, je partage mes conseils sur l’écriture.

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *