Vous avez déjà sûrement éprouvé des difficultés à décrire parfaitement les images qui se bousculaient dans votre esprit. Vous avez déjà eu sans doute du mal à convaincre vos lecteurs dès les premières phrases au cours de vos divers travaux d’écriture.

Vous avez dû chercher encore et encore des synonymes pour éviter les répétitions qui enlaidissent vos textes. Vous avez sûrement constaté que parfois vos mots paraissent bancals et qu’ils ne parviennent pas à traduire vos pensées.

Vous cherchez sans cesse la meilleure façon possible de vous exprimer au cours de vos sessions d’écriture. Votre compréhension n’est pas du tout en cause. C’est plutôt qu’il vous manque certains termes précis pour transcrire exactement vos pensées.

Les mêmes problèmes pour tout le monde

Beaucoup d’aspirants-écrivains qui se mettent à écrire rencontrent les mêmes problèmes. Certains parmi eux se trouvent devant une page blanche, déprimés et persuadés qu’ils ne sont pas faits pour écrire. Tout simplement parce qu’ils ont du mal à trouver les bons mots pour raconter leur histoire.

Vous avez essayé de chercher diverses solutions pour vous en sortir. J’en suis convaincue! Vous avez peut-être remis au lendemain la rédaction de votre scène clé qui vous tient tellement à cœur.

Vous avez cherché encore et encore dans le dictionnaire, quitte à apprendre des listes de mots nouveaux par cœur. Vous avez la fâcheuse impression que vocabulaire rime avec contrainte et déprime.

Néanmoins, tout le monde peut apprendre du vocabulaire de façon ludique, tout en prenant confiance en soi pour réussir à écrire son roman. Il serait tellement dommage que vous laissiez tomber votre rêve d’écrire, alors qu’il existe des solutions simples pour booster votre connaissance des mots et améliorer ainsi votre pratique d’écriture.

Le but, quand vous écrivez, est avant tout de vous faire plaisir et d’apprendre à convaincre le lecteur de l’intérêt de votre histoire. Le seul problème est de savoir comment aborder les mots pour les retenir et les utiliser ensuite. Sans contrainte et avec plaisir!

Vous avez besoin de retrouver le goût d’apprendre des mots, qui développera votre capacité à raconter des histoires qui encombrent votre esprit.

4 astuces pour travailler son vocabulaire

1ère astuce: intéressez-vous au monde qui vous entoure.

C’est particulièrement important pour quiconque souhaite écrire des histoires. Prenez le temps de vous former davantage dans les domaines qui vous plaisent, mais prenez aussi le temps de découvrir autre chose. Ainsi, cet état d’esprit vous permettra d’acquérir de nouveaux mots de vocabulaire.

2ème astuce: cherchez le sens de tous les mots

Dès que vous lisez quelque chose et que vous ignorez le sens d’un mot, faites l’effort de chercher le sens dans un dictionnaire. En appliquant cette démarche, il y a de fortes chances que vous reteniez ce satané mot nouveau. Vous pouvez aussi l’écrire dans un répertoire, que vous feuillèterez de temps à autre.

3ème astuce: faites confiance à votre mémoire.

Le cerveau humain est fait pour retenir un très grand nombre d’informations. Faites donc travailler votre mémoire en apprenant des mots chaque jour ou chaque semaine. Faites-en un objectif prioritaire pour écrire. Vous pouvez écrire ces mots sur des post-it et les coller partout chez vous pour y jeter un œil régulièrement.

4ème astuce: lisez tous les genres.

Variez les registres de langue que vous lisez. Ne lisez pas toujours le même genre de livres ni le même type d’intrigues. Cela vous aidera, mine de rien, à travailler votre vocabulaire, mais également à développer les personnages de vos romans.

Améliorer son langage au fil des jours

La première des choses est déjà de prêter attention au langage que vous utilisez au quotidien en famille. Combien de fois par jour prononcez-vous des mots qui n’ont pas leur place, surtout devant vos enfants? Vous devez mettre en place un rituel quotidien en famille: chaque membre qui prononce un mot déplacé insère, par exemple, une petite pièce dans une boîte créée à cet effet – comme un gage. Cette astuce est très efficace. Le but n’est pas de vous transformer en beau parleur, mais de prêter attention aux mots que vous prononcez car ils ont une importance indéniable et un impact puissant.

Apprendre du vocabulaire vous permettra aussi de développer votre culture. La culture passe par les mots. Développer votre possibilité dans ce domaine ne peut qu’avoir des effets bénéfiques sur votre savoir.

Apprendre du vocabulaire vous permettra d’être plus à l’aise à l’écrit. Maîtriser les mots vous permettra de développer des aptitudes écrites et orales considérables. Les utiliser au quotidien vous assurera de décupler vos capacités et de vous enrichir très rapidement.

Je ne vais vous apprendre aucun secret en vous disant que pour apprendre de nouveaux mots ou de nouvelles constructions de phrases, il faut lire. Il n’est nul besoin de vous gaver de tous les classiques de la littérature pour ce faire. Lire des textes variés vous permettra de connaître des jargons et des styles d’écriture différents.

Vous pouvez vous fixer un défi au quotidien: apprendre un mot par jour. Cela ne devrait pas vous prendre énormément de temps. N’ouvrez pas votre dictionnaire au hasard: ce serait une erreur, car les mots appris de cette manière sont en général très vite oubliés. Lire en contexte est très important pour acquérir définitivement du vocabulaire.

Si vous rencontrez des problèmes avec les mots, n’ayez pas de honte si vous vous trompez. Se tromper ou ne pas savoir est un élément clé aussi pour apprendre. Soyez curieux, car c’est grâce à la curiosité que vous vous enrichirez.

Pensez également à jouer à des jeux de société autour des mots ou à vous entraîner avec ceux diffusés sur les chaînes télévisées. Faites des mots fléchés, des mots croisés, des mots mêlés. Jouez au Scrabble: il existe des clubs autour de ce jeu.

Vous pouvez vous inscrire aussi sur l’un des nombreux sites de dictionnaires en ligne et recevoir le mot du jour. Vous pouvez aussi vous procurer un calendrier spécial qui vous donne le mot du jour. Surfez sur les sites en ligne dédiés à la compilation de mots inhabituels, bizarres, désuets et difficiles.

Pour améliorer votre vocabulaire, amusez-vous! Toutes les occasions sont bonnes pour le faire.

Ecrire pour choisir ses mots

A l’instar de la lecture, vous le savez, l’écriture est également un excellent moyen d’améliorer votre vocabulaire. Ecrire nécessite en effet de prendre le temps de choisir vos mots. Quel luxe de prendre son temps dans un monde lancé dans une course perpétuelle!

Prendre votre temps pour choisir vos mots est indispensable pour nuancer le message que vous souhaitez faire passer. Ecrivez des lettres, des poèmes, des récits simples: laissez aller votre imagination.

Pour rendre votre pratique d’écriture encore plus efficace, donnez-vous des contraintes rédactionnelles: limitez-vous à un registre de langue, à un lieu, à une thématique ou encore à une époque. Cela vous poussera à franchir la limite de votre champ lexical pour aller en explorer de nouveaux!

Le vocabulaire est infini. Savez-vous que le Grand Robert, dictionnaire français bien connu, propose environ 100 000 mots. N’hésitez à vous plonger dedans!

Si vous avez du mal à écrire, commencez par un journal intime. Si vous prenez l’habitude d’écrire, votre vocabulaire restera soutenu. Rédigez des lettres à vos amis et utilisez des tas de détails précis. Faites le choix de mots avisés.

Plus vous écrivez, plus les mots vous viennent facilement et moins il y aura d’écart entre votre pensée et ce que vous écrivez. C’est cela qui vous frustre habituellement, alors que vous adorez écrire.

Si vous voulez vraiment vous améliorer, vous pouvez participer gratuitement à mes ateliers d’écriture en ligne. Chaque semaine, je propose une nouvelle consigne d’écriture que je publie 10 jours après, de manière quasi anonyme.

C’est drôle et tellement formateur d’écrire sous une contrainte et de lire ensuite ce que les autres participants ont écrit avec la même consigne. il faut oser et franchir le pas!

Le vocabulaire pour booster son cerveau

Le vocabulaire, c’est vraiment le pont entre vos connaissances et votre mémoire. Insérez les mots que vous avez appris récemment dans une histoire ou dans une conversation. Ensuite, reprenez ce texte et essayez de l’enrichir de synonymes, de phrases mieux tournées. Votre obligation est de trouver le mot juste, le mot le plus précis possible.

Par exemple, “un parfum agréable” – description assez basique, soit dit en passant- peut aisément être remplacé par “un parfum suave” ou “un parfum camphré” selon le contexte.

De même, avant d’utiliser plusieurs mots pour décrire quelque chose, demandez-vous s’ils ne peuvent pas être remplacés par un mot unique plus précis. Par exemple, on parlera de la « stridulation » du criquet plutôt que du « crissement aigu » que produit cet insecte.

C’est un réflexe particulièrement utile à mettre en place quand vous travaillez votre roman après le premier jet, pour éviter les répétitions qui alourdissent un texte.

De toutes les façons, plus vous travaillerez votre cerveau d’une manière ou d’une autre, plus vous l’entretenez et meilleur c’est.

Des livres pour vous aider

Pour améliorer votre français de manière générale, vous pouvez vous procurer le dernier livre que j’ai écrit: 299 CONSEILS POUR MIEUX ECRIRE, à votre disposition en format numérique ou papier en mars 2021.

Vous trouverez dans ce livre de nombreux conseils pour améliorer votre vocabulaire et votre aisance à l’écrit.

299 conseils pour mieux écrire est un guide pratique qui vous permettra de concrétiser votre désir d’écrire et d’oser concrétiser votre projet d’écriture en cours.

Vous restez bloqué car vous manquez de méthode. Vous vous sentez isolé dans votre pratique d’écriture ou dans l’écriture de votre livre. Vous ne savez plus comment faire pour commencer à écrire ou finaliser votre projet en cours.

Mon guide va vous aider dans toutes les étapes de l’écriture. Mes 299 conseils pour mieux écrire vous permettront de progresser, d’aller plus loin, d’oser écrire, et surtout, de vous faire plaisir !

Lancez-vous un défi : écrire le livre de vos rêves. N’est-ce-pas ce que vous avez toujours voulu faire ?

Ecrire demande du travail, de la rigueur et de mettre en pratique des théories et des conseils. Ecrire procure une joie infinie, mais cela ne s’improvise pas.

Dans ce livre, vous trouverez 299 conseils pour mieux écrire pour vous aider à assouvir votre passion et progresser dans l’art de l’écriture. Mon livre est en vente aux formats papier ou numériques.

Le sens d’ acrimonie vous semble abscons ? Ne barguignez pas et lisez cet ouvrage ! La langue française recèle d’inépuisables trésors : algarade, pétulance, marotte sont trop souvent laissés de côté au profit des mots du quotidien.

En guise de conclusion

Travailler son vocabulaire, c’est un sport. Il faut être persévérant, discipliné, sérieux et entreprenant. Commencez par faire des efforts au quotidien pour l’embellir avec d’autres mots que ceux que vous utilisez le plus souvent.

Rappelez-vous: un mot appris correspond en fait à 10 mots compris. Un mot appris permet effectivement de former un nom, un adjectif, un adverbe et un verbe. Le sens des mots avec la même racine étymologique s’éclaire de même.

En apprenant de plus en plus de mots, vous bénéficierez de l’effet des poupées gigogne! Ne soyez plus comme la majorité des gens qui manquent de vocabulaire. Distinguez-vous des autres! Sortez du commun et du quotidien!

Si vous voulez soutenir la création et le contenu hebdomadaire gratuit sur mon blog, l’achat de livres pour écrire sur le blog, l’hébergement du blog et l’envoi payant des newsletters, vous pouvez m’offrir le prix d’un café en suivant ce lien:

https://ko-fi.com/laurencesmits

Je vous remercie par avance de votre geste.


Laurence Smits

Passionnée de lecture et d’écriture, de voyages et d’art, je partage mes conseils sur l’écriture.

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *