Crédit photo: pikist.com

Les amateurs de science-fiction et de fantasy ont des mondes et des histoires plein la tête. Ils veulent que les auteurs de ces deux genres les emmènent dans des endroits que personne n’a encore visités. La science-fiction et la fantasy sont des genres appartenant à la littérature de l’imaginaire.

Les écrivains de l’imaginaire doivent se préoccuper de créer des mondes, des sociétés extraterrestres, d’inclure de la magie, d’explorer des avenirs possibles ou pas. La science-fiction décrit plutôt un monde en utilisant la science ou la technologie, ou les deux. La fantasy possède un monde se déroulant dans l’imaginaire, souvent peuplé d’êtres surnaturels, mythiques ou légendaires, avec un soupçon de magie.

Ces deux univers artistiques se révèlent assez proches néanmoins et sont subdivisés en sous genres assez nombreux. Il existe des œuvres, comme la saga Star Wars, (la Guerre des Etoiles), où la distinction entre les deux univers est floue. Il est évident que les univers créés dans ces genres sont très riches et emmènent l’imagination très loin!

La science-fiction: c’est quoi au juste?

La science-fiction est un genre multi-artistique. On la retrouve dans:

  • les romans
  • les bandes dessinées
  • les films
  • les jeux vidéos.

Comme son nom l’indique, ce genre raconte des fictions, donc des genres imaginés, reposant sur des progrès scientifiques et techniques obtenus dans un avenir plus ou moins lointain. Il s’agit aussi alors d’anticipation, qui peut se dérouler dans un passé fictif ou dans un univers parallèle au nôtre. Cela concerne souvent des voyages dans le temps, des voyages interplanétaires, la colonisation de l’espace, la rencontre avec des extra-terrestres, la confrontation entre l’espèce humaine et ses créations (robots, clones, par exemple) ou une catastrophe apocalyptique planétaire.

Crédit photo: numerama.com

L’intrigue des récits de science-fiction se déroule sur Terre (utopies, dystopies), dans l’espace (avec des vaisseaux spatiaux, des exoplanètes, du space opera) ou les deux. Ce genre de la science-fiction peut être aussi associé à d’autres éléments inexplicables ou imaginaires, comme:

  • la religion – qui associe à la fois le fantastique, le surnaturel, la mythologie, les extra-terrestres, le monde perdu, les mondes parallèles
  • la fantasy – la magie intervient avec la guerre ou l’humour.

Les sous-genres de la science-fiction

La ‘hard science-fiction’ est une littérature de l’imaginaire qui se construit autour de la science établie ou de son extrapolation prudente. Les représentants sont Arthur C.Clarke, Stephen Baxter et Greg Egan.

Crédit photo: babelio.com

Le ‘voyage dans le temps’ affronte les problèmes liés aux paradoxes temporels. Cela peut aussi amener à des réflexions sur certains événements historiques. L’exemple le plus célèbre est “La machine à explorer le temps” de H.G Wells.

‘L‘uchronie’ prend comme point de départ une situation historique existante et en modifie l’issue pour ensuite imaginer les différentes conséquences possibles. Philip Dick avec “Le Maître du Haut Château” propose une uchronie rétro-futuriste, principalement caractérisée par les œuvres de Jules Verne ou de H.G Wells.

Le ‘cyberpunk‘ apparu dans les années 1980 désigne un sous-genre de l’anticipation, décrivant un monde futuriste de manière dystopique (négative). Ce genre met souvent en scène un futur proche, avec une société technologiquement avancée, notamment dans les domaines de l’information et de la cybernétique. William Gibson ou Neal Stephenson sont quelques exemples.

Crédit photo: bulledemanou.com

Le ‘space opera’ articule son intrigue autour de voyages interplanétaires ou interstellaires. Beaucoup de ces récits relèvent de la science-fiction militaire. Les grands auteurs de ce sous-genre sont Dan Simmons, Peter F.Hamilton, David Weber ou John Scalzi.

Crédit photo: lageekosophe.com

Le ‘space fantasy’ mêle des univers de space opera à certains éléments de la fantasy: magie, quête initiatique, atmosphère de conte. Au cinéma, le genre connaît un succès planétaire avec la saga Star Wars de George Lucas.

Crédit photo: amazon.fr

Le ‘planet opera‘ a pour décor une planète étrangère aux caractéristiques déroutantes et mystérieuses. Les principaux personnages dans ces romans ont pour mission d’explorer et de découvrir la planète sous tous ses aspects (faune, flore, ressources, etc.).

La ‘science-fiction post-apocalyptique’ met en scène un monde après une catastrophe ayant détruit la planète ou changé la société.

Crédit photo: pinterest.fr

La fantasy: c’est quoi au juste?

La fantasy fait partie de la littérature de l’imaginaire. C’est un nouveau genre apparu dans les années 1960 qui connaît un succès grandissant. Le merveilleux, le surnaturel, la magie et le mythe sont des éléments intégrés dans ce genre, lui aussi multi-artistique. Des phénomènes surnaturels et irrationnels jouent un rôle prépondérant.

Le mot ‘fantasy’ vient du terme anglais qui signifie ‘imagination’. Donc, la fantasy est un genre littéraire dédié au rêve et à l’imagination, avec ses propres codes et caractéristiques. L’élément obligatoire dans toute œuvre de fantasy est la magie. Le Seigneur des Anneaux, Harry Potter, Le Trône de fer en sont des exemples vivants.

Crédit photo: le point.fr

Les personnages vivent dans des mondes alternatifs ou parallèles, qui peuvent être complètement imaginés et n’ayant rien à voir avec le nôtre. Le roman peut aussi de développer sur une autre planète ou dans un monde parallèle relié à notre Terre par ‘des passages magiques’, comme dans Narnia. Les personnages peuvent vivre sur Terre, mais dans un univers magique séparé de l’univers des ‘simples mortels’, comme dans Harry Potter.

Dans les romans de fantasy, on croise souvent des thèmes tels que la quête initiatique, les grandes batailles ou un/une élu-e qui doit sauver le monde de la tyrannie d’un puissant mage maléfique.

Crédit photo: livre.fnac.com

Les sous-genres de la fantasy

L’‘heroic fantasy’ ne comporte qu’un seul héros dont les particularités physiques ou mentales lui permettent de vaincre un ennemi puissant ou de mettre fin à un conflit, comme dans “Eragon” de Christopher Paolini.

Crédit photo: journaldugeek.com

Dans la ‘dark fantasy’, les récits sont ancrés dans une ambiance noire, tragique et immorale où le mal domine souvent, comme dans “Elric” de Mickael Moorcock.

Crédit photo: pinterest.fr

La ‘light fantasy’ ou ‘fantasy humoristique’ a pour but de faire rire le lecteur par l’humour, la parodie et l’absurde, comme “Les Annales du disque-Monde” de Terry Pratchett.

La ‘urban fantasy’ se déroule à notre époque et sur Terre, en général, dans la ville, comme dans “Harry Potter” de J.K Rowling.

Crédit photo: limaginaerumdesymphonie.wordpress.com

Pour la ‘epic fantasy’, un groupe de héros doit sauver le monde. Des armées s’affrontent sur d’énormes champs de bataille, comme dans “Le Seigneur des Anneaux” de J.R.R Tolkien.

Crédit photo: amazon.fr

Dans la ‘sword and sorcery fantasy’, les héros brandissent des épées et sont engagés dans des aventures passionnantes et violentes, avec parfois un élément de romance, de magie ou de surnaturel pour couronner le tout.

Crédit photo: aresgames.eu

La ‘science fantasy’ mêle des éléments de technologie moderne dans un univers médiéval ou antique, ou au contraire, des éléments propres à la fantasy dans un univers de science-fiction.

Crédit photo: witchere.com

La ‘space fantasy’ allie space opera et fantasy. L’intersection des deux genres permet de décrire des univers décalés par rapport au monde réel. L’intrigue se situe dans l’espace, sur une planète ou sur différentes planètes. Bien sûr, la magie et les éléments fantastiques sont présents. La mythologie et les contes influencent grandement des histoires de space fantasy.

Crédit photo: wallpaperup.com

La ‘romantic fantasy’ se concentre davantage sur les relations sociales et amoureuses. L’histoire est souvent centrée sur une histoire d’amour qui inclut des éléments de fantasy.

Crédit photo: audible.fr

La ‘fantasy animalière’ se caractérise par le fait que ses personnages sont des animaux anthropomorphisés.

Crédit photo: fantasyetmythes.blogspot.com

La ‘bit-lit’ est un sous-genre de la fantasy urbaine. Dans ces histoires, une héroïne est confrontée au surnaturel ainsi qu’aux tracas de la vie quotidienne. Très souvent, ce personnage est une sorcière, une fée, une nécromancienne, un vampire ou une télépathe.

Crédit photo: wiccavampire-ecrituredunroman.blogsport.com

La ‘med-fan’ ou ‘medieval fantasy’ offre des histoires se déroulant dans un univers médiéval européen, qui évoluent, le plus souvent, dans un univers alternatif, un monde complètement imaginé, en s’inspirant du Moyen-Age historique, des mythes, des légendes celtes, scandinaves ou germaniques et des contes de fées.

Crédit photo: medieval-fantasy.fr

En guise de conclusion

Cet article est une mise en bouche sur des explications de l’écrivain Orson Scott Card dans le prochain article qui fait suite à ce monde si complexe de la science-fiction et de la fantasy.

Je ne sais pas vous, mais moi, j’ai du mal à m’y retrouver dans tous ces sous-genres et j’en perds mon latin, vu que ce ne sont pas les genres de littérature que je lis habituellement. C’est la raison pour laquelle j’ai décidé de consacrer deux articles à ces mondes pour que vous puissiez toucher du doigt ces genres littéraires qui se développent beaucoup, allant du roman aux films et aux jeux vidéos.

Plus j’ai commencé à faire mes recherches, plus je trouvais de renseignements. C’est vraiment fascinant. Je découvre un monde que mon fils aîné lit avec avidité. Il nous commande d’ailleurs beaucoup de livres dans le monde de la fantasy pour son anniversaire ou pour Noël.

Quand j’ai lu tous les livres de la saga de Harry Potter il y a pas mal d’années déjà, je ne soupçonnais pas que c’était de la fantasy. J’ai ouvert une autre boîte de Pandore…

Une boîte de Pandore accessible pour vous

Je parle d’une boîte sous la forme d’un guide aux précieux conseils!

299 CONSEILS POUR MIEUX ECRIRE

2020 a été une année difficile sur nombre de plans pour nombre d’entre nous. Et peut-être aussi 2021!

Vous avez eu peur de vous mettre à écrire ?

Vous n’osez toujours pas vous mettre à écrire ?

Qu’est-ce qui vous retient ?

Des problèmes de méthode ?

Des peurs profondément enfouies en vous ?

Un report sans cesse renouvelé de votre projet ?

Les défis dans la vie sont incessants.

Tout le temps. A tous les âges.

J’ai une simple question pour vous : avez-vous pu accomplir ce que vous souhaitiez en 2020 ?

Si vous répondez NON à cette question, il est grand temps de changer en 2021.

Autrement, malheureusement, l’année 2021 risque d’être, pour vous, une copie conforme à 2020.

Souhaitez-vous réellement vous mettre à l’écriture ?

Ou souhaitez-vous continuer à retarder votre projet, à procrastiner, à nier vos envies ? Ou souhaitez-vous aller au bout de votre désir d’écriture et de votre rêve enfoui en vous ?

Alors, passez à l’action et mettez-vous sérieusement à l’écriture en 2021.

C’est le moment d’être audacieux.

Il existe une solution pour parvenir à mieux écrire, à s’entraîner et à garder le focus sur ce qui emplit votre vie.

Grâce à mon GUIDE PRATIQUE : 299 CONSEILS POUR MIEUX ECRIRE, vous allez apprendre à passer à l’action, à prendre confiance en vous et écrire toute l’année en suivant les précieux conseils, pour enfin publier votre livre !

Si vous voulez soutenir la création et le contenu hebdomadaire gratuit sur mon blog, l’achat de livres pour écrire sur le blog, l’hébergement du blog et l’envoi payant des newsletters, vous pouvez m’offrir le prix d’un café en suivant ce lien:

https://ko-fi.com/laurencesmits

Je vous remercie par avance de votre geste.


Passionnée de lecture et d’écriture, de voyages et d’art, je partage mes conseils sur l’écriture.

Suivez-Moi sur les réseaux

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
>