Noël approche à grands pas. Quelques semaines encore à patienter…

Je vais donc vous proposer des activités autour de l‘écriture sur cette période.

En effet, il me semble important et intéressant d’inclure l’écriture aussi pour cette période de fêtes, en y associant votre famille.

Cela participera à la magie des préparatifs, car cela crée de la joie dans l’attente. A mes yeux, cela équivaut à savourer la même joie que lorsque nous préparons un voyage ou des vacances.

Et, pour créer et écrire, rien de plus simple: prenez votre stylo, des feuilles de différentes sortes, des crayons de couleur ou des feutres, et c’est parti.

Noël, ce n’est pas simplement s’asseoir autour d’une table à s’empiffrer de mets délicieux; ce n’est pas simplement offrir des cadeaux onéreux.

Noël, c’est aussi le partage de l’amour, de la tendresse, de la famille.

Alors, je vous propose cette année de célébrer Noël, que vous soyez croyants ou pas, d’une autre façon: en intégrant l’écriture au cœur de votre fête!

Cela signifie prendre du temps pour mettre en place des activités. Nous sommes début décembre, il est temps de lancer les festivités!

 

La tradition du calendrier de l’Avent

 

La tradition du calendrier de l’Avent nous vient tout droit d’Allemagne. Cela avait pour but de faire patienter les enfants jusqu’au jour de Noël.

A l’origine, les enfants découvraient chaque jour une nouvelle image. Peu à peu, celles-ci ont été remplacées par des petits cadeaux comme des chocolats, des sachets de thé pour les adultes, ou d’autres surprises.

 

 

Beaucoup de personnes fêtent l’Avent sans être croyantes. C’est le moment où nous préparons Noël.

Nous décorons la maison, les villes sont illuminées.

Amplifions toutes ces traditions grâce à l’écriture!

 

Comment créer son propre calendrier de l’Avent

 

Cette tradition est l’occasion de préparer Noël en famille.

En faisant des recherches sur Internet, j’ai vu quantités d’idées pour créer vous-même ce fameux calendrier.

Il sera surtout beaucoup plus intéressant et palpitant que de l’acheter tout fait au supermarché en provenance de Chine, avec de petits morceaux de chocolat sans saveur insérés à l’intérieur!

Il s’agit, sans entrer dans une mode quelconque, de recycler et de créer avec les outils que vous possédez, sans dépenser une fortune.

Pour ce faire, un exemple parmi d’autres, il va vous falloir garder les rouleaux de papier toilette.

 

 

Vous pouvez aussi fabriquer votre calendrier en tissu, avec des chaussettes ou encore en carton en utilisant des boîtes d’allumettes, des verres en carton, des petites pochettes à cadeaux,  à customiser avec ce que vous avez sous la main, des boutons, des pompons, des perles, des serviettes en papier, du papier cadeau,  du papier crépon, que sais-je…

 

 

 

 

 

 

 

Tout est possible en matière de création décorative, pourvu que vous l’ayez réalisé vous-même.

 

Choisir le contenu du calendrier de l’Avent

 

Une fois l’étape de la création finie (il faudra vous y prendre un peu à l’avance), vous devez réfléchir à ce que vous allez insérer pour chaque jour, en respectant le thème “écrire”.

Même si vous n’avez plus d’enfants à la maison comme moi, je trouve intéressant de réaliser cette activité avec son compagnon ou sa compagne.

Aux enfants, vous pouvez écrire l’histoire de Jésus en 24 petits épisodes. Il vous suffit de cliquer sur Internet et vous avez tous les renseignements possibles!

A partir du premier décembre, vous pouvez insérer l’histoire rapide du saint du jour, y compris Saint Nicolas le 6 décembre.

 

 

Vous pouvez raconter les Noëls de votre enfance. Vous avez forcément des souvenirs. Il ne suffit pas d’écrire longuement. Quelques lignes tous les jours suffisent.

Ou racontez le  Noël de vos parents, ou aïeux. Comment c’était à leur époque, comment les ancêtres célébraient cette tradition. Cela vous donnera l’occasion d’échanger avec vos parents ou grands-parents et de passer un moment agréable avec eux.

 

 

Vous pouvez aussi raconter votre  Noël idéal en plusieurs parties. Jouez la carte de la sincérité absolue.

A votre chéri ou chérie, écrivez un mot doux pour chaque jour du calendrier. Cela ranimera la flamme de votre amour pour l’autre et préparera amoureusement la Saint Valentin.

Insérez dans chaque case un petit poème, un haïku, quelques vers.

Vous pouvez aussi raconter l’histoire du Père Noël à vos enfants. Ils seront enchantés. Vous pouvez rajouter tous les détails que vous voulez. Inventez, inventez, c’est la clé du succès!

 

 

 

Mon choix: Noël dans le monde

 

En ce qui me concerne, j’ai choisi, pour cette année 2018 , de raconter chaque jour, les traditions autour de Noël dans le monde.

Chaque jour du calendrier de l‘Avent, je vais écrire quelques lignes sur la façon dont les gens célèbrent Noël dans 24 pays différents.

Cela va m’obliger à des recherches. Je vais apprendre des traditions, donc enrichir ma culture. Cela me donnera sûrement des envies de voyager. Vos enfants apprendront énormément et cela aiguisera leur curiosité sur les autres pays. Quoi de mieux que d’insuffler un vent de tolérance en cette période de fêtes!

Je décide d’écrire quelques lignes sur chaque pays en y ajoutant une image symbolique.

 

1er décembre: je choisis L’Angleterre ou Royaume-Uni, pays que je connais bien.

Les Anglais écrivent beaucoup de cartes de Noël, les Christmas cards, à tout le monde. Ils les accrochent sur le manteau de leur cheminée. Ils aiment aussi chanter des chants de Noël, les Christmas carols, dans la rue ou de maison en maison. Bien sûr, les Anglais décorent un sapin. La Norvège offre chaque année un sapin pour l’installer à Trafalgar Square à Londres. Ils adorent leurs crackers, pétards de Noël, en forme de papillotes. A l’intérieur, il y a toujours une couronne en papier, une blague ou un petit cadeau.

En anglais, Joyeux Noël se dit “Merry Christmas“.

 

 

                                                                                 Un cracker

 

 

2 décembre: je choisis l‘Espagne

En Espagne, Noël est une fête religieuse très importante. Les Espagnols restent en famille et créent une crèche. Ils préparent l’arbre de Noël. Le 24 décembre s’appelle la “Noche Buena“. Tout le monde se réunit et mange en famille. Une messe est célébrée à minuit. Les enfants reçoivent leurs cadeaux le jour de l’Épiphanie, le jour des Rois, le 6 janvier. Les Espagnols raffolent du ‘turron‘ pour Noël. Du 24 décembre au 6 janvier, ils proposent des assiettes de confiseries à chaque visiteur.

En espagnol,  Joyeux Noël se dit “Feliz Navidad”.

 

 

                                                                        Le turron, nougat espagnol

 

 

3 décembre: je choisis l‘Italie.

En Italie, les enfants reçoivent leurs cadeaux le 6 janvier, le Jour des Rois à l’Épiphanie. Befana, une gentille sorcière, apporte les cadeaux aux enfants sur son balai volant. Elle est recouverte de cendres et passe par la cheminée. Noël est célébré le 25 décembre en famille en Italie. Une messe est célébrée le 24 décembre au soir et les familles créent une crèche à la maison. Les Italiens aiment manger la panettone, une brioche typique de Noël.  En italien, Joyeux Noël se dit “Buon Natale”.

 

                                                                                      Befana

 

 

4 décembre:  je choisis la Géorgie.

La période des fêtes de fin d’année est importante en Géorgie. Elle s’étend sur presque un mois, car les Géorgiens fêtent à la fois le Noël et le Nouvel An catholiques et les célèbrent deux semaines plus tard suivant le calendrier orthodoxe. Ils construisent leur sapin de Noël à partir de branches de noyer séchées. Il est surmonté d’une branche de feuillage vert et de baies. Ce buisson représente, selon certains, la barbe de Saint Basile, dont la fête est le 2 janvier.

Joyeux Noël en géorgien se dit “Gilocav Shoba Axal Wels“.

 

                                                                      Les sapins de Noël géorgiens

 

5 décembre: je choisis l’Allemagne.

Les Allemands visitent leurs voisins et amis avant Noël pour admirer leurs sapins et boire un verre de Schnapps. Il y a beaucoup de marchés de Noël en Allemagne, tradition qui remonte à 1434. Dans ce pays, ils commencent la période de Noël le premier dimanche de l‘Avent, où ils allument la première bougie. Tous les dimanches, une nouvelle bougie est allumée jusqu’à Noël. Les Allemands aiment confectionner les gâteaux “Weihnachtsplatzchen“. La Saint Nicolas le 6 décembre reste une coutume très vivace en Allemagne.

En allemand, Joyeux Noël se dit “Fröhliche Weihnachten“. 

 

 

                                                           Les Weihnachtsplatzchen

 

 

6 décembre: je choisis l’Australie.

Le 25 décembre en Australie, c’est l’été. Donc, les Australiens fêtent Noël en famille à la plage, dans un parc ou dans leur jardin autour d’un barbecue. Ils sont en maillot de bain. Ils adorent manger des gros plateaux de fruits de mer. En dessert, comme les Anglais, ils adorent déguster le ‘chocolate pudding‘, avec des fruits secs accompagné d’une crème anglaise ou un gâteau australien, ‘le Pavlova‘, à base de meringue recouvert de crème fouettée et de fruits. Ils ont aussi la tradition anglaise des ‘crackers’.

En australien, comme en anglais, Joyeux Noël se dit “Merry Christmas“.

 

                                                                           Chocolate pudding

 

                                                                      Un Pavlova aux framboises

 

 

7 décembre: je choisis la Suède. Le 24 décembre, les Suédois de tous âges regardent un dessin animé Disney en famille. Dans ce pays, les fêtes de Noël débutent le 13 décembre. C’est Sainte Lucie qui apporte les cadeaux. Ce jour-là, la plus jeune des filles de la famille se déguise en Sainte Lucie: elle met une longue robe blanche et une ceinture rouge. Elle pose une couronne de feuillages et de bougies sur sa tête.

En suédois, Joyeux Noël se dit God Jul”.

 

                                                               La tradition de Sainte Lucie

 

 

8 décembre: je choisis le Brésil. La période de Noël correspond à l’été pour les Brésiliens. Forcément, les Pères Noël suffoquent sous leurs costumes et profitent de la plage pour se rafraîchir! Mais, le plus important est de se retrouver en famille. Les Brésiliens fêtent Noël chez eux et cuisinent de grands plats à partager en famille. Cela reste une fête religieuse très suivie, comme dans tous les pays de tradition catholique.

En brésilien, Joyeux Noël se dit “Feliz Natal“. 

 

 

                                                                   La baie de Rio de Janeiro à Noël

 

 

9 décembre: je choisis la Russie. Dans ce pays, le Père Noël qui s’appelle Ded Moroz est représenté avec sa fille, Sniegourotshka. Cette jeune fille se déplace dans un traîneau tiré par trois chevaux. Noël en Russie est le moment où l’on rappelle le lien fort entre les enfants et leurs grands-parents. La religion en Russie étant orthodoxe, les Russes célèbrent Noël dans la nuit du 6 au 7 janvier. Douze plats sont alors servis, dont la Koutia, obligatoire.

En russe, Joyeux Noël se dit С Рождеством! ” (srojedectvom).

 

 

                                                                                La Koutia

 

 

10 décembre: je choisis la Chine. Seulement 1% de la population chinoise célèbre Noël, bien que ce pays fabrique le plus grand nombre d’arbres et de décorations de Noël. Ce n’est pas un esprit que toute la nation partage, comme c’est le cas en Occident. L’intérêt des Chinois se porte plus sur l’amusement, la joie communicante, le plaisir de gâter ses enfants. Il n’y a donc pas vraiment de saison de Noëlmais, malgré tout, peu à peu la fête de Noël s’installe.

En chinois, Joyeux Noël se dit “愉快的 圣诞节(shèng dàn jié juài lè).

 

 

 

 

En guise de conclusion

 

Au vu de la longueur de cet article, je vais donc parachever mon calendrier de l’Avent en deux parties. Vous aurez la suite la semaine prochaine.

J’adore rechercher des détails sur la façon dont Noël est célébré dans le monde. Je trouve cela fascinant de constater, que même dans des pays non chrétiens, il existe quand même une célébration, même modeste.

Chaque pays a ses traditions et coutumes, ses plats typiques pour l’occasion. Il est évident que j’ai du choisir les informations, ne pouvant pas tout insérer pour chaque pays.

Je ne peux que vous inciter à faire des recherches vous-même plus poussées, pour apprendre davantage si vous le souhaitez.

 

 

 

 

 

 


Laurence Smits

Passionnée de lecture et d’écriture, de voyages et d’art, je partage mes conseils sur l’écriture.

1 commentaire

lucette smits · 4 décembre 2018 à 15 h 42 min

Merci, pour ce beau moment en visitant quelques pays et leurs coutumes…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *