D’emblée, vous pourriez vous poser la question: écrire pour être soi. Pourquoi? Comment? Je répondrai: pourquoi pas? Allez-y! Ecrire pour être soi, c’est aussi apprendre à se connaître mieux. C’est apprendre à développer une certaine forme de sérénité. C’est apprendre à prendre confiance en soi. C’est apprendre à renforcer sa propre estime. En somme, écrire sur soi permet de trouver un équilibre dans sa vie.

Vous l’aurez sans soute perçu à travers tous les articles de mon blog depuis presque deux ans, j’aspire à faire comprendre à mes chères lectrices et lecteurs que les mots peuvent encore témoigner de nos existences souvent troublées. Nous nous raccrochons aux mots dans les moments extrêmes de nos vies, dans les situations de désespoir ou sous l’emprise des expériences limites de la conscience.

Nous présumons – à tort ou à raison- que les mots que nous écrivons seront les derniers ou le peu qu’il pourrait rester de nous après notre passage. Tous ces petits signes que nous collons les uns aux autres, qui forment peu à peu des mots que nous gravons sur des pages inspirées par les esprits souterrains, représentent notre vie, nos vies.

 

 

Pourquoi écrire?

 

Les discours oraux malmenant la langue française prédominent dans notre société. Tout passe désormais par un flot continu de paroles, plus ou moins utiles et intéressantes, abreuvant les gens d’informations en continu, de nouvelles plus ou moins alléchantes et plutôt futiles sur les divers réseaux sociaux, qui, à la longue, n’apportent rien. Sinon du stress et des peurs en tous genres.

Certes, personne n’est obligé de ne faire que des choses utiles. Mais, quand on s’aperçoit de la pauvreté de vocabulaire, de la pauvreté des idées échangées par les médias, il y a quand même de quoi se poser des questions et prendre l’initiative de renoncer à tout ça, pour le bien de son esprit et de sa santé en général.

 

 

 

Tout le monde peut être créatif sans en faire son métier. Tout le monde est capable de s’éloigner de tous les médias nocifs et toxiques pour se reconnecter à soi, pour se reconnecter à ses rêves d’enfant.

L’écriture permet cela. Elle est un outil du quotidien dans le monde professionnel, entre autre. Elle est aussi un outil du quotidien utile, qui permet de libérer des tensions. L’écriture peut vous permettre de redevenir léger. Car, écrire a une utilité plus profonde que vous ne le pensez: c’est le robinet de vos émotions. L‘écriture, c’est le voyage de l’âme.

Chacun a forcément quelque chose à raconter pour penser ou repenser sa vie. Car écrire vous permettra de couper un temps le rythme effréné dans lequel vous vivez. Ecrire vous autorisera à prendre du recul, car, enfin, vous prendrez le temps de vous poser.

 

 

Voici deux articles écrits sur ce blog sur ce thème:

 

 

Comment faire naître l’envie d’écrire?

 

Ecrire, c’est aussi un espace de liberté, un instant de paix. Ecrire, c’est aussi le plaisir de la création. Cela fait tellement du bien de créer, même juste pour soi. Arrêtez de vous contenter simplement de lire ce que les autres écrivent. J’ai mis beaucoup de temps à le comprendre et à franchir les étapes successives. Mais, une fois toutes les peurs refoulées et dépassées, quel bonheur intense et inouï d’écrire, de laisser libre cours à son imagination!

Ecrire, c’est avant tout un plaisir!

 

Les bienfaits de l’écriture

 

Ecrire permet d’ouvrir les yeux sur soi. En écrivant, vous prendrez le temps de vous remettre en question, de vous interroger sur votre propre vie. Il n’est nullement question ici de performance. En écrivant, vous reprendrez aussi le contrôle de votre vie, car vous aurez fait un choix auquel vous tenez.

Ecrire permet de mieux se connaître. En écrivant, vous pouvez faire défiler le film de votre vie, heureux ou douloureux. Vous pouvez aussi découvrir ou redécouvrir votre vie avec un nouveau regard, sous un autre jour.

A ce titre, j’ai écrit certains articles autour de cette thématique dans le blog.

 

Comment écrire sur soi sans trop se dévoiler?

 

Ecrire vous permet de mieux vous comprendre. En alignant les mots les uns derrière les autres, vous serez en capacité de débusquer vos blocages, de sortir le problème de vous pour mieux l’analyser et le comprendre.

Voici un article plus complet sur ce sujet:

 

Comment écrire et mettre les problèmes à distance?

 

Ecrire permet aussi parfois de trouver des réponses aux questions que vous vous posez depuis des années. A vrai dire, écrire est une thérapie peu coûteuse, qui vous évitera des années de paroles sur le divan d’un psychanalyste! Ecrivez sur vous-même le plus possible, même si vous sentez que vous n’écrivez pas bien.

Voici un article qui pourrait vous aider:

 

Comment rédiger sans complexe?

 

Vous pouvez écrire pour prendre un nouveau départ. Pour renaître à vous-même. Pour vous libérer. Pour être enfin vous-même en vous sentant plus léger. C’est une excellente thérapie personnelle. Utiliser les mots pour guérir ses maux. Déposez les choses lourdes qui vous encombrent ou empoisonnent votre vie sur la papier. Vous vous allègerez en vous exprimant avec des mots.

 

Comment se soigner en écrivant?

 

De toutes les façons, écrire vous redonnera confiance en vous, peu à peu. Mais, il vous faudra aller au bout de votre projet d’écriture. Sinon, quel intérêt? En passant les embûches sur votre chemin d’écriture, cela vous donnera de la force et du courage.

Vous pouvez aussi écrire pour crier votre révolte. J’ai écrit un article à ce sujet:

 

Comment dénoncer en écrivant un pamphlet?

 

De toutes les façons, en écrivant, vous reprendrez contact avec vous-même. En vous retrouvant face à vous-même par l’intermédiaire de votre stylo et des mots qui défileront sous votre plume, vous vous regarderez droit dans les yeux, dans la plus stricte intimité. C’est un moment rare, privilégié et précieux que seule l’écriture permet. Vous découvrirez alors un trésor au bout de votre route.

Ecrire pourra redonner du sens à votre existence. Vous êtes ce que vous faites. Ecrire sera alors une des plus belles rencontres de votre vie.

Autorisez-vous à écrire, pour votre plus grand bien!

 

Pourquoi vous ne vous autorisez pas à écrire?

 

J’écris, donc je suis

 

Vous l’aurez compris, écrire sur soi, se raconter ou tenir un journal intime, est un exercice qui a de nombreuses vertus et qui est de plus en plus pratiqué. Et pour cause!

Trois millions de français tiennent un journal intime quotidiennement. Cette tendance à se raconter et à se mettre en scène est fortement favorisée par les réseaux sociaux. Certes. Pourquoi les gens éprouvent-ils le besoin d’exposer leurs humeurs, leurs réjouissances ou d’autres états d’âme?

L’écriture permet, de toutes les façons, comme énoncé précédemment, de quitter le pilotage automatique de la vie quotidienne pour se recentrer sur soi. L’écriture révèle l’intime enfoui au fond de soi. Face à la page blanche, vous êtes contraint de regarder à l’intérieur de vous-même, d’accorder de l’importance à vos émotions, à vos sensations et à vos pensées.

 

 

Ecrire vous engage physiquement, assis face à votre cahier ou votre écran d’ordinateur, en ne faisant rien d’autre. Votre corps et votre esprit sont ainsi synchronisés. C’est un état proche de l’état méditatif. C’est en cela qu’écrire vous fait du bien.

 

Pourquoi n’écririez-vous pas un journal intime?

 

Ecrire pour purger les émotions

 

Comme la respiration profonde, l’écriture permet d’apaiser le mental. Le simple fait de coucher ses pensées sur le papier libère l’esprit. L’écriture, comme une catharsis, permet de purger les émotions négatives. Poser sur le papier des émotions comme la déception, la colère ou l’inquiétude permet de les mettre à distance. Ainsi, vous nettoyez l’intérieur de votre corps en le débarrassant des toxines accumulées et vous accédez à un mieux-être.

Voici un article dans cette lignée:

 

Comment les lettres peuvent-elles devenir une thérapie?

 

Exprimer vos émotions diminue le stress et permet de ne pas somatiser. Tout ce qui ne s’exprime pas s’imprime quelque part en vous! Alors, un conseil: laissez couler les mots et déversez vos émotions désagréables. Vous pouvez aller jusqu’à brûler ou déchirer la papier après. Ce geste est souvent conseillé en thérapie.

 

Ecrire pour faire émerger des solutions et avancer

 

L’écriture vous fait quitter le processus habituellement rationnel  pour aborder une démarche plus créative. Le cerveau holistique procède par ensembles et nuances. Il établit ainsi des liens nouveaux reliant des éléments disparates pour créer du sens.

L’écriture permet de tirer le fil rouge de votre vie. Laure d’Astragal, sur laquelle j’ai écrit de nombreux articles, affirme que lorsque vous écrivez, vous êtes obligé de vous interroger sur le pourquoi. Vous trouvez des réponses qui amènent à d’autres questions jusqu’à ce qu’une sensation de satisfaction arrive. Ce processus est favorisé par la régularité de votre pratique.

 

   

 

Comment se mettre à écrire- étapes de 12 à 15?

 

Julia Cameron, dans son livre culte “Libérez votre créativité”, précise qu’au fil du temps, vous remarquerez plus d’énergie en vous et vous ressentirez plus d’éclairs de clarté.

 

 

Vous pourrez ainsi faire le point de vos avancées. Car, écrire permet de fixer les choses et de les interroger. Vous pouvez invoquer des scènes de votre passé et les questionner à la lumière des événements récents. Vous sortez alors de cet exercice grandi avec un nouveau regard sur votre vie.

 

Se laisser s’exprimer à son rythme

 

Votre écriture peut être brouillon. Et alors? Votre stylo glisse sur la feuille et les lettres ainsi reliées dansent sur la page. L’écriture manuscrite, via sa dimension graphologique, est en elle-même une marque d’expression créative. Il est dommage que cette pratique se perde au profit des claviers d’ordinateur!

 

Pensez-vous que l’écriture manuscrite soit en déclin?

 

Le bénéfice de l’écriture tient aussi à sa lenteur. C’est le temps dont vous avez besoin pour vous extraire du quotidien, pour faire une pause et pour regarder à l’intérieur de vous-même. Ce temps d’arrêt est devenu un vrai enjeu dans une société qui va de plus en plus vite et où l’attention est de plus en plus rare.

Vous pouvez écrire sans forcément avoir envie de vous relire. Certaines personnes écrivent pour elles-mêmes, d’autres pour être lues ou par simple nécessité. A ce titre, toutes les semaines, je propose une contrainte d’écriture que je publie la semaine suivante sur le blog, de manière quasi anonyme. Si l’aventure vous tente, je sera ravie de vous compter parmi nous!

 

Proposition d’écriture N° 41

 

Textes proposition d’écriture N° 40

 

Mais, à n’en pas douter, la véritable magie de l’écriture réside dans ce qu’elle permet de faire émerger. Si vous avez alors envie d’essayer, choisissez un joli carnet ou cahier que vous aurez plaisir à ouvrir et à manipuler, choisissez un stylo à votre goût et prenez donc ce rendez-vous avec vous-même. Vous ne serez pas déçu, croyez-moi!

Je publie un guide en téléchargement gratuit sur ce blog sur “111 Jeux d’écriture” pour vous faire démarrer dans cette activité d’écriture, si vous n’osez pas ou ne savez pas comment débuter.

 

Comment les jeux d’écriture peuvent-ils vous aider à écrire?

 

Rendez-vous dans la rubrique “Mes guides gratuits” sur ce blog.

 

 

Pour vous inspirer, dans la même idée, je vous propose, en téléchargement gratuit, “112 micro-fictions”, accessible dans la rubrique “Mes guides gratuits”.

 

 

Ecrire et exprimer sa gratitude

 

Tenir un carnet de gratitude favorise le bien-être. Le principe est simple:  vous arrêter, faire le point sur les moments positifs de votre journée et dire merci! Exprimer votre gratitude génèrera des sentiments positifs en vous et boostera vos hormones du bonheur.

Tenir un journal de gratitude permet de contrer la tendance éminemment humaine à remarquer davantage ce qui va mal que ce qui va bien, si commun à tous les médias de notre pays et aux gens en général, et sans doute d’ailleurs. Ce carnet de gratitude permet d’être plus attentif au bonheur, aux petits instants de bien-être et aux sourires des autres.

 

 

Mais, positiver, c’est comme pratiquer un sport: pour progresser, il convient de s’entraîner avec régularité! Notez alors les moments de la journée où vous vous êtes senti reconnaissant ou en phase avec vous-même.

Par exemple, chaque jour, notez:

  • ce qu’il vous est arrivé de bien
  • ce qui vous a procuré une émotion positive – joie, étonnement, détente-
  • ce que vous avez réalisé et dont vous retirez un sentiment d’accomplissement
  • la manière dont vous vous êtes fait plaisir en faisant plaisir à quelqu’un d’autre
  • les choses agréables que vous avez vues, entendues, goûtées, touchées ou senties
  • pensez à une personne qui a apporté du bien-être dans votre vie. Ecrivez ce qu’elle a dit et notez son prénom. 

 

Ecrire son journal intime ou écrire en répondant à des questions

 

Je n’écrirai rien de plus sur ces thématiques que j’ai déjà développées dans ce blog.

 

Connaissez-vous certains journaux intimes?

 

Comment écrire en répondant à des questions?

 

En guise de conclusion

 

L’écriture ne doit surtout pas pas être une des résolutions que vous aurez prises en cette nouvelle année. Elle doit devenir un axe de votre vie, un pilier sur lequel vous appuyer et vous développer.

Ecrire permet d’éviter les fractures dans la vie. Cela ne les empêche pas, mais les atténue sûrement. Toute forme d’écriture -autobiographique, récit de vie ou roman- permet de se sentir plus léger, même s’il s’agit théoriquement d’un ouvrage de fiction. Chaque écrivain ou aspirant écrivain met forcément beaucoup de lui-même dans la création de ses personnages.

N’oubliez jamais que l’écriture possède d’énormes pouvoirs, mais qui ne sont pas magiques. Ecrire, c’est aussi se confronter à sa propre douleur. Il faut être courageux pour se mettre à écrire. Alors adoptez surtout un esprit de bienveillance, même et avant tout à l’égard de vous-même!

 

 

 


Laurence Smits

Passionnée de lecture et d’écriture, de voyages et d’art, je partage mes conseils sur l’écriture.

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *