Crédit photo: easytutoriel.com

Je poursuis l’écriture d’articles autour de livres que j’achète. Celui de cette semaine s’appelle “Comment gagner votre vie en écrivant” de Joanna Penn. Evidemment, le titre est alléchant. Tout le monde a envie de gagner sa vie avec les livres qu’il ou elle écrit. C’est malheureusement rarement le cas. C’est possible, mais ce n’est pas le cas de toutes les autrices et de tous les auteurs.

Vouloir être écrivain et être riche sont souvent deux notions antinomiques. Le premier but quand on écrit n’est pas de gagner de l’argent ou de devenir riche. On oublie le fait que pour certaines personnes, l’art est un don et que l’amour de cet art devrait suffire à faire vivre les gens. On revient sur Terre, car personne ne vit seulement d’amour et d’eau fraîche!

On évacue aussi le cliché de l’artiste émancipé de la société de consommation qui ne doit pas vouloir s’enrichir grâce à l’art. C’était peut-être valable pour les Hippies des années 1970. Il n’y a aucune amoralité à vouloir gagner sa vie confortablement, même quand on est écrivain. Il n’y a pas de perversion inhérente à l’argent qui corromprait l’écrivain ou son œuvre. Un artiste qui veut gagner de l’argent n’est pas un vendu.

Joanna Penn est une écrivaine américaine, autrice à succès livres de non-fiction et de romans aussi, notamment des thrillers, des romans d’horreur et de la dark fantasy. Beaucoup de ses livres de non-fiction sont des guides qui aident bon nombre de lecteurs. Ils sont traduits en français, pour la plupart. Elle a toujours adoré lire et elle a toujours rêvé d’écrire ses propres livres, mais elle a passé de nombreuses années à y réfléchir avant de franchir le pas.

Crédit photo: amazon.com

Joanna Penn a passé 13 ans dans un open space dans le monde de l’entreprise, à implémenter des systèmes informatiques de paiement et de finances dans des compagnies européennes et internationales. Elle s’est sentie devenir peu à peu esclave de cet open space et elle a tué, au fil des années, sa créativité.

Elle gagnait bien sa vie, certes, mais se demandait comment elle avait atterri dans ce milieu, nul au niveau créatif. Elle démissionnait tous les deux ans de son entreprise pour essayer quelque chose de nouveau. Elle a créé de multiples entreprises: des itinéraires de voyages à la plongée sous-marine, en passant par l’immobilier, tout en voyageant et en s’octroyant du temps.

Aucune de ses entreprises n’a réellement fonctionné. Tous ces métiers n’avaient aucun sens pour elle. En 2006, elle a décidé de changer de vie. Elle a commencé à écrire des livres de développement personnel et elle a décidé d’écrire son livre sur la recherche d’un métier qu’elle adorait. Ce livre a changé sa vie. Elle n’en a pas beaucoup vendu, mais il lui a ouvert un nouveau monde.

En écrivant ce premier livre, elle a appris beaucoup sur l’écriture de livres, sur l’autoédition, sur le marketing en ligne, sur le blogging, sur le podcasting et sur les médias sociaux. Elle a commencé à vendre des livres, des produits et des services en ligne. Elle a écrit aussi bien des livres pratiques que de la fiction, à parler en tant que conférencière professionnelle dans le monde entier. Elle est auteure-entrepreneure à plein temps depuis 2011.

Dans son introduction, l’autrice pose une question essentielle: que voulez-vous faire de votre vie? Vous devez répondre à cette question, avant même de vous mettre à écrire. Car la vie, dit-elle, est bien trop courte pour la passer à faire des choses que vous détestez ou qui ne vous enthousiasment pas.

Un écrivain est un entrepreneur, n’ayons pas peur des mots. Il n’y a aucun tabou. On écrit des livres pour les vendre, non? Ce mot paraît éloigné de la création artistique, mais ce n’est pas du tout le cas. Les entrepreneurs créent de la valeur à partir d’idées. Ces idées se transforment en livres, qui apportent du plaisir aux gens sous forme de romans, ou les forment avec les livres de développement personnel ou les inspirent pour les aider à avancer et à créer eux-mêmes.

Une fois votre cadre établi sur votre identité d’auteur, il vous faut vous concentrer sur les revenus qui peuvent se multiplier. Les revenus d’un livre peuvent durer longtemps, jusqu’à 70 ans après votre décès. Au début, les revenus sont moindres, mais au fur et à mesure que vous vendez plusieurs livres, les revenus s’ajoutent.

Joanna Penn conseille de commencer à changer vos sources de revenus, de ne plus être payé à l’heure (autrement le prix des livres serait exorbitant), mais d’être payé en actifs multipliables. Au début, un auteur écrit, tout en continuant une activité salariée. Ce fut le cas de Joanna Penn pendant 4 ans quand elle a commencé à écrire.

En 2015, le revenu multipliable de Joanna Penn représentait 80% de ses revenus. Elle a commencé à développer plusieurs sources de revenus. Il est important, selon elle, de faire en sorte d’avoir plus qu’une seule source d’argent. Vous ne pouvez pas dépendre d’un seul éditeur ou ne compter que sur un seul produit.

De nombreux auteurs se concentrent sur les ventes locales, soit dans les librairies locales, soit en écrivant dans un format que leur entourage connaît. Mais nous vivons dans un monde globalisé, que cela nous plaise ou pas. La pénétration d’Internet est générale dans tous les secteurs d’activités. Pour gagner sa vie en écrivant, il faut étendre ses horizons. Peter Diamandis et Steven Kotler expliquent cela dans leur livre, le futur est mieux que vous ne le pensez.

Avant même d’écrire des livres, tout auteur qui se respecte devrait décider ce qu’il/elle veut pour sa carrière d’auteur, car cela déterminera ce que chacun/chacune va écrire. E.L James a gagné 95 millions de dollars en une année avec son succès “50 Nuances de gris”. Beaucoup peuvent penser que ce roman n’est pas de la grande littérature, mais les lecteurs ont adoré cette trilogie. Le lecteur a toujours raison!

La fiction de genre se vend mieux que la fiction littéraire dans l’ensemble. Cependant, la fiction de genre a peu de chances de vous faire gagner un prix littéraire. Il faut donc prendre en compte ce qui est important pour vous et la manière dont vous définissez votre succès à venir.

La façon dont vous produisez vos livres est centrale. Vous ne pouvez pas gagner votre vie de vos écrits si vous n’écrivez pas. Cela peut sembler une évidence, mais écrire est un métier très difficile. Pour parvenir à faire de l’écriture votre métier, vous devez mettre de l’ordre dans votre routine et dans vos habitudes d’écriture.

Chaque personne est différente, certes, mais chaque auteur professionnel a en général une sorte de routine pour sortir les mots sur la page. Cela s’appelle de la discipline, ou une habitude, comme vous voulez. Quand elle était encore salariée, Joanna Penn se levait à 5 heures du matin avant d’aller travailler pour pouvoir écrire, car le soir, elle était épuisée après sa journée. Le soir, elle travaillait plutôt sur son blog, sur son site et sur des versions podcast. Elle a écrit plusieurs livres pratiques et aussi ses trois premiers romans de cette manière.

Ne nous voilons pas la face: il est très difficile de s’adapter à un travail à domicile, seul. Joanna Penn a résolu ce problème en se rendant dans une bibliothèque pour travailler, comme pour avoir des horaires de bureau. C’était sa méthode au début. Quant à vous, vous devez trouver quelle est votre routine efficace pour écrire.

Joanna Penn est une femme du matin: elle a besoin d’écrire de la fiction le matin. Elle fait du marketing ou de l’administratif l’après-midi. Elle peut aussi écrire des livres pratiques ou des articles de blog à ce moment-là. Recherchez à quel moment vous êtes le plus créatif.

Créer est fatigant, écrire de la fiction en particulier. Donc, bien dormir est essentiel et indispensable. Joanna écrit ses romans hors de chez elle, dans des bibliothèques ou dans des cafés. Son bureau chez elle est consacré pour écrire dans son blog, faire de la comptabilité ou d’autres choses non créatives. Elle écrit ses romans en mettant toujours ses écouteurs, en écoutant la pluie et des orages en alternance. Elle met le son à fond et elle commence à écrire.

Elle conseille de planifier ses séances d’écriture comme si on prenait un rendez-vous. Si vous pensez que vous n’avez pas de temps à consacrer à l’écriture, alors regardez ce que vous pouvez éliminer de votre emploi du temps quotidien pour retrouver du temps précieux. Si vous voulez vraiment écrire, vous trouverez une solution.

Pour écrire, les outils sont malgré tout peu onéreux et minimaux, comparés à d’autres activités, comme le menuisier par exemple. On a surtout besoin d’un ordinateur et d’une connexion internet. L’autre outil pour tout auteur qui se respecte est le logiciel Scrivener. Joanna Penn s’en sert pour construire l’intrigue et la structure de ses romans, organiser et gérer ses livres. Scrivener est un logiciel incroyablement puissant, qui nécessite un apprentissage.

Il est important aussi de comprendre la différence entre un premier jet, la relecture ou la réécriture. Ce sont des étapes bien différentes, mais obligatoires. Au début, on écrit un premier jet, une sorte de brouillon, où les idées fusent. Ensuite, l’auteur réécrit ce premier jet. C’est aussi vrai pour les articles de blog, aussi bien que pour les livres de non-fiction.

Anne Lamott, dans son livre “Bird by Bird”, évoque ce premier jet. Elle conseille d’écrire noir sur blanc et de travailler l’édition ensuite.

Pour vivre de vos écrits, il faut que vous ayez un flot continu d’idées que vous pouvez utiliser dans tout ce que vous écrivez ensuite. Cela paraît impossible au début, mais plus on développe ses idées, plus on en a. Le problème est de transformer ses idées en mots et en produits finis. Pour Joanna Penn, les idées viennent parce qu’elle fait beaucoup de recherches – cela peut être visiter des endroits, lire, faire de nouvelles expériences, visiter des musées, regarder des films ou des séries, voire des documentaires.

Ce qui est important, c’est de prendre l’hbaitude d’être curieux, de remarquer les idées et de les noter, dans un carnet ou dans votre smartphone. Joanna Penn ne croit pas à la page blanche. Elle pense plutôt que c’est le symptome d’une source créative qui n’est pas assez irriguée.

Pour vendre des livres et en vivre, il faut en écrire beaucoup. La pratique et l’expérience sont de préciuses alliées, qui permettent de s’améliorer en permanence. Beaucoup d’auteurs sont obsédés par leur premier livre, et passent des années ensuite pour le livre suivant, craignant de décevoir leur public. Il est normal d’avoir des doutes, tout le monde en a, même si certains auteurs ne l’avoueront jamais. Nous souffrons toutes et tous de la peur de l’échec, de la peur du jugement des autres, même pour les auteurs expérimentés.

Mais, il est aussi important de ne pas avoir toujours la tête dans le guidon. Prenez du temps pour vous, relâchez-vous, relaxez-vous. Ne prenez pas tout au sérieux. Prenez du plaisir à écrire. Concentrez-vous sur le fait de donner du plaisir d’apprendre ou d’inspirer vos lecteurs et écrivez plus encore.

Si vous partez défaitiste dès le départ, il est fort peu probable que vous arriviez à écrire et à publier. Il est important de conserver une attitude positive proactive. Seul vous pouvez décider de ce que vous avez à faire. Les injonctions diverses et variées ne vous seront d’aucune utilité si vous ne passez jamais à l’action. Il est beaucoup plus facile d’apprendre en faisant les choses qu’en lisant.

Ne craignez pas l’idée d’expérimenter et de prendre des risques. Vous subirez des revers. C’est normal. Vous aurez des échecs. Tout le monde en a. Il vous suffira de vous relever et d’essayer à nouveau. Ainsi, vous développerez votre résilience, compétence que tout auteur doit posséder en lui. Vous rencontrerez forcément la critique et la négativité C’est inévitable.

Les gens, qui n’écrivent pas sérieusement, se permettront de vous donner des conseils et tenteront de vous rabaisser, en vous disant qu’écrivain, ce n’est pas un métier sérieux. Ils se permettront des commentaires négatifs sur Amazon par exemple, même s’ils ont aimé votre livre. Ils supportent difficilement que d’autres soient meilleurs qu’eux, alors qu’eux-mêmes n’écrivent pas et ne publient pas.

La critique et son corollaire, la jalousie, sont inévitables. Le mieux que vous ayez à faire est d’ignorer ces désagréments en maintenant une attitude positive, salvatrice de surcroît pour votre créativité.

Il est vital pour vous de rester concentré sur votre définition du succès pour vous mettre à l’ouvrage et de vous écarter des autres définitions. Il est très facile pour un auteur de s’égarer du chemin qu’il avait tracé, parce que vous écoutez les mauvais conseillers, qui savent toujours tout sur tout. Ecrivez ce que vous avez envie d’écrire, le but n’étant pas d’écrire pour faire plaisir à certaines personnes. Considérez votre propre définition du succès, qui vous est personnelle.

Concentrez-vous sur votre liberté de choix de vie et sur le fait de gagner de l’argent avec vos écrits, plutôt que d’écouter les bons conseillers. Définissez vos objectifs. Vous pouvez réussir à vivre de vos écrits, même si vous vous auto-éditez.

Entourez-vous de gens qui adorent écrire et méfiez-vous des discussions toxiques. Se faire connaître est aussi une question de générosité: partager des articles de blog, parler des livres avec d’autres personnes, créer des liens avec les autres. Cela vous met dans une énergie positive qui vous permettra de rester enthousiaste et attirera d’autres personnes vers vous.

Continuez à apprendre tout le temps. Il y a beaucoup de choses à apprendre si vous voulez vraiment réussir à vivre de vos écrits. Le livre de Joanna Penn ne fait que les effleurer. Ecoutez des podcasts, écoutez d’autres auteurs au travers de conférences, cela vous permet de rester motivé et positif.

Le livre de Joanna Penn est divisé en 2 grandes parties. La partie 1 s’intitule: comment gagner de l’argent avec des livres et est divisée en 8 chapitres:

  • l’édition traditionnelle
  • les changements dans l’industrie de l’édition
  • devenir un auteur indépendant
  • autoéditer un livre numérique
  • autoéditer un livre papier
  • autoéditer un livre audio
  • gagner véritablement de l’argent avec les livres
  • écrire plus d’un livre

La 2e partie s’intitule: comment gagner de l’argent en ligne d’autres manières et se décompose en 8 parties:

  • le marketing de contenu
  • la vente de produits
  • les revenus affiliés
  • le conseil et le coaching
  • présenter des conférences
  • la publicité et le sponsoring
  • astuces pour le marketing de revenu

Le livre de Joanna Penn se termine avec une partie sur la transition et les prochaines étapes, sur la liberté créative.

Comme pour les autres livres que je résume, je n’ai pas pu résumer le livre de Joanna Penn “Comment gagner votre vie en écrivant” en un seul article. Il vous faudra patienter pour avoir les résumés des autres parties et mon planning d’articles est déjà prévu jusqu’au premier trimestre 2026. Vous l’aurez constaté à la lecture de cet article, l’autrice est prolifique. Elle a en fait écrit plus de 40 livres dans des genres multiples, et elle en a vendu plus d’un million depuis ses débuts dans 176 pays et en 5 langues.

Son site internet est bien fait, “thecreativepenn”, mais est réservé à celles et ceux qui maîtrisent l’anglais. Tous ses livres ne sont pas traduits malheureusement en français. Son podcast contient 747 épisodes, tous en anglais bien sûr, mais les paroles sont transcrites aussi dans la langue de Shakespeare. Son site est divisé en 8 parties: écrire un roman, écrire de la non-fiction, publier votre livre, markéter votre livre, gagner de l’argent en écrivant, astuces d’auteur, l’avenir et la créativité avec l’Intelligence Artificielle et les outils, tutoriels et autres ressources.

Dans son livre qui constitue cet article, Joanna Penn ne s’étale pas en conseils divers et compliqués. Elle donne les grandes lignes principales pour que vous puissiez agir. Ecrire est une activité qui peut paraître simple à première vue. Mais c’est loin d’être le cas. A vous de jouer maintenant!


Passionnée de lecture et d’écriture, de voyages et d’art, je partage mes conseils sur l’écriture. L'écriture est devenue ma passion: j'écris des livres pratiques et des romans.

Suivez-Moi sur les réseaux

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
>