Crédit photo: academiebusinessenligne.com

Il m’arrive de lire, dans les messages que je reçois, que telle personne ne peut pas écrire parce qu’elle n’a pas d’inspiration. Elle me félicite alors pour mes idées. Soyons clairs: j’ai toujours eu beaucoup d’imagination, mais jusqu’à ce que je me frotte à écrire des histoires pour les différents ateliers d’écriture auxquels je participais, je ne savais pas que je pouvais écrire et trouver des idées relativement facilement.

L’inspiration, c’est comme le reste: ça se travaille! Comment trouviez-vous les mots croisés, les mots fléchés, le Sudoku et autres jeux, la première fois que vous vous y êtes frotté? C’était dur, n’est-ce-pas? C’est normal! Au début, on pense qu’on n’aura jamais assez d’idées pour écrire tout le temps. C’est faux! Plus on écrit, plus on a d’idées!

Les gens ont en général beaucoup de préjugés, de faux prétextes, d’idées fausses avant de se lancer dans une activité. Ils écoutent souvent les autres. Pour écrire et développer votre inspiration et votre créativité, écrivez! Il faut la nourrir, votre inspiration, lui donner du carburant, comme pour votre cerveau ou vos muscles!

Comment vient l’idée d’un roman?

L’inspiration peut se manifester n’importe où, n’importe quand, sur n’importe quel sujet, souvent au moment où vous ne vous y attendez pas. Il suffit d’y prêter attention et de capter cette idée, qui flotte dans votre esprit comme une bulle dans l’air. C’est fugitif, et par définition, une pensée est éphémère.

Les Grecs de l’Antiquité appelaient les muses pour trouver leur inspiration. L’inspiration, ce n’est pas quelque chose de tangible que vous pouvez toucher du doigt. Stephen King y fait référence comme au type qui squatte son garage et pille son frigo. Elizabeth Gilbert l’imagine comme des entités magiques qui nous rendent visite.

En tous les cas, cette inspiration décide où, quand et comment elle frappe dans votre tête. Mais, si vous attendez toute votre vie cette divine inspiration, il ne se passera rien. L’inspiration est comme un joueur de base-ball qui s’entraîne à la frappe avec sa batte. Plus on lui envoie de balles, plus il a de chances de réaliser un “home run”.

Crédit photo: legnome50.wordpress.com

Les astuces pour trouver l’inspiration

Si vous restez sagement assis chez vous pour trouver l’inspiration, elle ne viendra sûrement pas frapper à votre porte. Sortir est une des astuces pour trouver l’inspiration. Stephen King -eh oui, encore lui, c’est un maître de l’écriture, je n’y peux rien!- a eu l’idée de la scène d’ouverture de “Carrie” en faisant un petit boulot de nettoyage dans le vestiaire des filles, dans un lycée. S’il était resté chez lui, le nez collé à sa machine à écrire, à attendre que l’inspiration vienne, il serait encore peut-être professeur de lycée et non l’un des auteurs les plus prolifiques de notre temps.

Astuce 1: sortez, aérez-vous, aérez votre esprit, bougez, tous les jours.

L’air frais, les paysages autour de vous, en ville ou à la campagne, sont un excellent stimulant. La vie autour de vous est une sacrée source d’inspiration. Pas la télévision, pas les réseaux sociaux, désolée, c’est comme ça!

Vous devez tout le temps être attentif à ce qui se passe autour de vous. Même ce qui vous paraît être une broutille peut se révéler être une idée intéressante à glisser dans une histoire. Quand vous marchez, ne vous contentez pas de mettre un pied devant l’autre en laissant bêtement le temps filer.

Crédit photo: ecommerce-platforms.com

Quand vous marchez dans la nature, devenez un spectateur actif: observez le mouvement d’un nuage ou sa forme, les bruits aux alentours, comme le braiement d’un âne ou le bruit d’une tondeuse, la démarche d’un passant, le temps qu’il fait, etc. Sortez par tous les temps. Par temps de pluie, l’inspiration peut venir: le bruit des gouttes de pluie sur un parapluie laisse songeur et nous entraîne parfois vers d’autres contrées.

Vous pouvez aussi vous installer à la terrasse d’un café: c’est une bonne source d’inspiration que d’observer les gens, leurs attitudes, leurs mimiques. Errez dans le métro si vous habitez dans une grande ville. Il n’y a pas de sortie meilleure qu’une autre, du moment que vous y prenez du plaisir. Moi, je préfère la marche dans la campagne. C’est plus facile pour moi puisque j’habite autour des vignes qui produisent le Cognac et le Pineau des Charentes. Je m’oblige à sortir ma chienne tous les jours, par tous les temps, y compris pendant les 4 saisons que nous connaissons en France.

Crédit photo: bernieshoot.fr

Astuce 2: essayez de nouvelles expériences.

Quand vous partez en weekend, en vacances, variez vos activités et essayez-en de nouvelles, juste pour le plaisir de découvrir. Essayez de nouveaux restaurants, découvrez de nouveaux lieux. Autrement, comment voulez-vous diversifier la vie de vos personnages si vous ne tentez rien de nouveau dans votre propre vie?!

L’expérience, pour un auteur, est le plus riche des trésors. C’est une fabuleuse source d’inspiration pour avoir une idée de roman. En tentant de nouvelles expériences, vous découvrirez de nouvelles sensations, de nouvelles façons de voir les choses et les gens; vous ressentirez de nouvelles émotions. Découvrir est une manne abondante et accessible, alors pourquoi s’en priver?

Pourquoi les gens ne font-ils pas plus de nouvelles découvertes? Pourquoi ne sortent-ils pas plus de leur train-train quotidien, même en vacances? Parce qu’ils ont peur très souvent. Les habitudes rassurent, à tout moment de la vie. Elles fixent un cadre dans lequel on ne se pose pas de questions. En tentant de nouvelles choses, nous avons peur souvent d’être ridicules devant les autres. Nous avons peur que notre ego en prenne un coup. La belle affaire!

Crédit photo: out-the-box.fr

La sagesse n’est pas forcément de rester tout le temps dans sa zone de confort.

Astuce 3: rencontrez des gens

Il arrive que très souvent, l’idée d’un roman vienne à partir d’un personnage. C’est toujours un peu flou au début. Ce personnage doit porter une histoire inédite, donc pas question de le faire évoluer avec des clichés habituels.

Pour inventer des personnages, sortez et rencontrez des gens, dans votre village, dans votre ville, sur le lieu de vos vacances. Quand je pars en vacances en France ou à l’étranger, il m’arrive toujours quelques anecdotes croustillantes à placer de ci-de là dans mes histoires.

Quand vous rencontrez des gens, soyez naturels et avenants. Ne leur dites jamais que vous souhaitez les côtoyer pour peaufiner votre roman. Ce ne serait pas très sympathique pour eux de savoir de vive voix que leur façon d’être devient un personnage. Ecoutez-les parler plutôt, laissez de la place aux autres. Toute conversation peut s’avérer instructive pour un roman. Prenez des notes dans votre cerveau, notez tout après dans votre carnet, qui doit vous suivre partout.

Crédit photo: reussir-toeic.com

Astuce 4: parlez de ce que vous connaissez

Si vous caressez l’envie d’écrire un premier roman, je vous livre 2 conseils:

  • écrivez sur ce que vous connaissez.
  • écrivez dans le genre que vous lisez le plus.

Il est évident que vous pouvez écrire sur ce que vous voulez. Mais, cela va vous demander énormément de recherches si vous ne maîtrisez pas un domaine. C’est une difficulté supplémentaire quand on commence. Il vaut mieux vous simplifier la vie quand vous écrivez votre premier roman. Si par la suite, vous continuez à écrire, restez pendant quelques ouvrages dans le même genre, pour être identifiable pour votre lectorat.

Crédit photo: leparisien.fr

Quand vous maîtriserez les bases de l’écriture d’un roman, vous pourrez écrire sur de nouveaux sujets.

Astuce 5: observez les enfants

Je ne peux que vous conseiller d’observer les enfants qui jouent, avec autre chose que des jeux vidéos. Ils possèdent une faculté d’ouvrir leur esprit. Ils adorent explorer leur imaginaire à partir d’un jeu. C’est de l’or en barre pour vous quand vous voulez écrire. Chaque observation, scène, parole peut devenir une idée de roman ou de scène.

Crédit photo: naitretgrandir.com

Les enfants sont dans la vérité pure, sans jugement. Ils expérimentent tout en étant décomplexés, ce que les adultes ont beaucoup de mal à faire, à cause du regard des autres.

Astuce 6: cherchez dans l’Histoire

La vie, votre vie, l’Histoire sont des grandes pourvoyeuses d’histoires, telles que la vie des rois et des reines, les drames personnels, les vengeances en tous genres. Il y a tellement de choses qui se sont déroulées dans le passé que vous pouvez aller y puiser, vous n’avez qu’à vous servir!

Les faits divers dans votre journal local ou régional sont aussi un support très intéressant pour imaginer une intrigue. Le moindre petit événement peut servir de base à un roman: gardez l’esprit aux aguets!

Crédit photo: youtube.com

Astuce 7: fixez-vous des contraintes

J’ai déjà écrit des articles sur cette thématique et je propose d’ailleurs mon guide en téléchargement gratuit sur mon blog, “111 JEUX D’ECRITURE”. Une contrainte est loin d’être un blocage quand vous créez une histoire. C’est au contraire un élément qui peut vous aider à sortir de l’ornière et à se transformer en source d’inspiration.

Une contrainte d’écriture pose un cadre strict et canalise l’imagination. Votre esprit partira alors de cette contrainte fixée et brodera autour, ce qui lui permet d’inventer. C’est le but de tout atelier d’écriture.

Astuce 8: notez tout

Votre mémoire, par définition, est faillible. Vous ne savez jamais quand une idée surgira. Alors, où que vous partiez, ayez votre carnet ou votre portable avec vous pour noter immédiatement toute idée qui vous viendrait. Autrement, vous aurez oublier cette idée à votre retour dans votre bureau. Et c’était peut-être une idée géniale pour un futur roman…

Au moment de noter l’idée qui vous est venue, ne commencez pas par juger en vous disant que ce n’est pas terrible. Notez-la sans autocensure. Peut-être vous n’en aurez jamais besoin; vous ne pouvez pas savoir ce qu’une idée deviendra.

Crédit photo: windtopik.r

En guise de conclusion

A travers cet article, vous l’aurez compris, l’inspiration peut se manifester n’importe où, n’importe quand et sur n’importe quel sujet. Si vous dites que vous manquez d’inspiration, c’est que vous n’avez pas mis en place les astuces données dans cet article ou dans l’article que j’ai déjà écrit sur ce blog: “Comment trouver l’inspiration pour écrire?”.

Ou vous avez une autre alternative: achetez mon guide “299 CONSEILS POUR MIEUX ECRIRE”. Si après avoir mis en place les 299 conseils pour trouver l’inspiration, vous ne trouvez pas d’idée pour écrire, c’est que vous faites preuve de mauvaise volonté! L’inspiration est en vous, chouchoutez-la comme un trésor inestimable!


Passionnée de lecture et d’écriture, de voyages et d’art, je partage mes conseils sur l’écriture.

Suivez-Moi sur les réseaux

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
>