En ce moment, il y a de nouveaux modes de vie à inventer, de nouveaux chemins à tracer pour nos familles, notre métier et notre planète. C’est un défi qui nous est lancé à plusieurs niveaux!

C’est le moment idéal pour réveiller et déployer cette force créative que nous avons tous en nous, et qui est juste parfois endormie ou bloquée! Nous avons tous une âme d’artiste, si tant est que nous nous laissons la chance de le découvrir!

La vie quotidienne peut être source de joie et de créativité aussi. En libérant votre génie créatif, vous vous ferez du bien à vous-même, et par voie de ricochet, à votre entourage également.

C’est quoi l’énergie créative?

A mes yeux, l’énergie créative est synonyme d’épanouissement personnel. D’après mon expérience dans l’écriture et et mon expérience de bloggeuse, cela consiste généralement à apprendre ou à essayer quelque chose de nouveau et de s’y adonner avec plaisir.

Sans accomplissement personnel, les personnes créatives auront toujours le sentiment de perdre leur temps et de gaspiller leur énergie. Je reste persuadée que la créativité peut s’appliquer à bien des domaines, y compris certains dans la vie quotidienne.

La créativité favorise l’épanouissement personnel à long terme. Il n’est pas forcément nécessaire, pour éprouver du plaisir dans une activité, de s’y adonner à fond et d’en devenir un spécialiste à tout prix.

La créativité apporte son lot de défis à relever. Nous ne nous croyons pas capables souvent d’entreprendre une activité, et pourtant, nous y arrivons. En ce monde, les forces capables de perturber la créativité sont plus nombreuses que celles qui peuvent la nourrir.

Parmi les obstacles les plus importants se trouvent les fardeaux de l’incertitude, du doute et de la procrastination. La peur de l’échec ou du ridicule surpasse toutes les autres peurs. Si vous êtes créatif, c’est d’abord pour vous. Pourquoi être si affecté par le jugement des autres?

Comment libérer son énergie créative?

Quand la vie s’enchaine à un rythme effréné, il n’est pas toujours facile d’arriver à se connecter à ses ressources créatives. Il existe différentes techniques de relaxation. Peut-être devrez-vous en tester plusieurs pour trouver celle qui vous convient le mieux.

Pour libérer sa créativité, il convient de comprendre la dynamique de l’énergie créative. Ca passe d’abord par trouver des idées. Ensuite, il faut trouver la force de les mettre en œuvre. Vos pensées peuvent aussi bien vous aider à réfléchir que vous envahir et être source de stress.

Savez-vous que votre cerveau ne fait pas la différence entre une chose à laquelle vous repensez, que vous imaginez ou qui se produit vraiment? Apprendre donc à apprivoiser vos pensées permet de libérer cette énergie que vous mettez dans vos ruminations et de la mobiliser pour votre bien-être et votre créativité.

Quand vos batteries sont à plat, cela joue sur votre créativité, notamment dans le domaine de l’écriture. Vous n’avez plus alors de goût pour écrire. L’énergie de créativité est indispensable dans votre vie. L’entretenir permet de faire aboutir vos objectifs et vos projets.

Pour recharger vos batteries, vous pouvez écouter de la musique inspirante, lorsque vous voulez écrire, comme de la musique de méditation ou des chants relaxants. Ces morceaux pourront vous emporter très haut. Vous sentirez vos vibrations s’élever. Vous sentirez alors emporté dans votre activité.

Un neuroscientifique au Japon a prouvé que la musique fait baisser la tension artérielle et active la production de dopamine, neurotransmetteur associé à la recherche de plaisir. Choisissez le type de musique qui vous convient, testez et souvenez-vous quel album ou quel genre ont fonctionné pour créer.

Pratiquer des activités qui nous font vibrer

Au fil de ma pratique de yoga, j’ai remarqué que cela me remplit et nourrit ma créativité. Je me sens vibrer en respirant profondément et cela ouvre des zones de créativité dans mon cerveau. Combien de fois ai-je eu un flash pour des histoires ou des articles en pratiquant sur mon tapis!

Certaines activités de relaxation vous apporteront du plaisir et seront pour vous un moyen de lâcher prise. Elles seront aussi à coup sûr une source de créativité pour vous. De façon quasi magique, des idées surgiront dans votre tête, comme pour moi, concernant des projets à mettre en place ou des histoires à écrire.

Ce regain d’énergie s’explique par le fait que la pratique d’une activité sportive libère une grande quantité d’endorphine, neurotransmetteur agissant contre la douleur et contre le stress, dans notre corps. C’est bon pour votre créativité, croyez-moi!

Attraper ses idées

Des idées, nous en avons tous les jours, mais parfois pas au bon moment. Lorsque des idées naissent dans votre esprit, notez-les, même si elles vous paraissent incongrues. Elles seront probablement utiles plus tard, car elles font partie d’un grand puzzle à rassembler.

Votre cerveau ne peut pas retenir toutes les informations qui traversent votre esprit en permanence. De même, le stress et les préoccupations altèrent la mémoire à court terme.

C’est pourquoi il est important de prendre l’habitude de noter vos idées dans un carnet. Celui-ci peut contenir plusieurs parties comme:

  • les idées création (votre domaine d’activité)
  • les loisirs
  • l’organisation
  • les projets fous ou les rêves
  • etc.

Toutes les idées sont bonnes, ne négligez rien. Elles sont, d’une façon ou d’une autre, du terreau pour enrichir vos histoires plus tard. Le jour où vous vous sentez un peu perdu, ouvrez votre carnet: c’est une mine d’or!

Suivre son intuition

Lorsque la journée démarre, vous avez souvent des contraintes ou des obligations. Et pas forcément l’envie de vous lever deux heures plus tôt pour vous mettre à écrire. Pourtant, il faut bien trouver le temps de vous mettre à votre pratique d’écriture, si ce n’est pas au lever.

Quand je ne peux pas, puisque je travaille encore, j’ai appris à ne pas me forcer. Je sais que si je me force, je ne pourrai pas exécuter efficacement ce dont j’ai envie d’écrire. Je ne dis pas non plus qu’il faille procrastiner ou d’aller vous balader sur les réseaux sociaux à la place.

Pour être sûr que vos travaux d’écriture seront accomplis dans la journée, je vous suggère de les inscrire dans une liste de choses à faire et de les reprogrammer, soit dans la journée ou à un autre moment dans la semaine. En écoutant votre intuition, vous réussirez à identifier les tâches de la journée pour lesquelles vous allez être le plus créatif et productif.

S’occuper de son bien-être

Dans les moments où vous dormez peu ou moins bien, lorsque vous faites la fête plus que d’habitude ou si vous n’arrivez pas à évacuer facilement vos préoccupations, vous verrez votre créativité chuter.

Pour moi, prendre soin de soi est indispensable pour conserver son énergie de créativité. Vous pouvez cultiver votre bien-être physique en choisissant une alimentation saine et naturelle, une activité physique régulière, en ayant un repos suffisant et en évitant les substances toxiques.

Votre bien-être peut être entretenu en pratiquant la méditation et la pensée positive, en vous éloignant des personnes négatives et donc toxiques pour vous, en vous accordant des moments de solitude ou en faisant le ménage dans votre vie.

Ces habitudes aident le cerveau à abaisser la fréquence de l’activité cérébrale, à garder un état de conscience apaisé et ainsi à se connecter à son énergie de créativité.

Des pistes pour libérer son potentiel de créativité

Pour éviter que le découragement ne vous guette dans votre pratique d’écriture, voici quelques pistes qui pourrait vous inspirer:

  • Cultivez la poésie
  • Faites des liens entre des sujets qui n’ont à priori pas de liens: aller chercher dans la peinture, le cinéma, la musique, la danse, de l’inspiration pour vos histoires
  • Laissez-vous guider par le moment: acceptez aussi que la créativité soit un acte extérieur à vous-même que vous ne contrôlez pas forcément, même si vous pouvez la stimuler. Laissez-la s’exprimer.
  • Soyez authentique: en étant vous-même, vous vous sentirez plus épanoui plutôt que de jouer un rôle face aux autres, ce qui vous fatiguera de toute façon
  • Ouvrez les yeux et laissez-vous éblouir: il y a plus de 7 milliards d’humains. Autant de passions, d’histoires, d’émotions, de cultures, de parcours, de moments à découvrir et à raconter
  • Cultivez-vous, apprenez des maîtres en écriture, lisez énormément
  • Identifiez vos compétences en écriture et portez-les au maximum. Contrairement à ce que l’on pense, développer ses points forts permet d’augmenter sa confiance en soi, son plaisir, pour ne pas tomber dans le découragement
  • Auto-challengez-vous: identifiez les choses à apprendre encore et encore
  • Faites sauter vos limites: limites mentales, limites psychologiques. Demandez-vous quand et pourquoi avez-vous accepté que ce soit une limite?
  • Trouvez votre propre chemin en écriture, votre propre définition et détachez-vous de ce que les autres ont fait
  • Osez, créez, inventez et réinventez-vous
  • Acceptez les moments creux où l’inspiration vous abandonne un peu. Vous n’êtes pas une machine!
  • Tirez une énergie positive même des événements négatifs
  • Profitez de votre chemin d’écriture et de son processus. Ne visez pas le succès à tout prix!
  • Enthousiasmez-vous!
  • Apprenez de l’expérience des autres. Posez beaucoup de questions, admirez les autres avec plaisir au lieu de les envier, supprimez la jalousie. Il y a de la place pour tout le monde. En cultivant votre potentiel, vous créerez des écrits uniques
  • Ne cherchez pas à être compris par tout le monde, ni d’être approuvé par tout le monde
  • Visez de gros objectifs ambitieux, mais en les découpant en micro-objectifs concrets et atteignables sur le court terme
  • Augmentez votre énergie: vous êtes ce que vous mangez. Bouger oxygène les neurones. Quand tout va mal, faites une sieste; c’est déjà le début d’une solution!
  • Pratiquez la méditation pour laisser s’ouvrir votre imagination, votre voix intérieure
  • Voyagez: l’inspiration est partout. Remplissez vos yeux et votre âme de belles expériences!
  • Réduisez les éléments négatifs dans votre vie. Parfois, il faut savoir fermer les portes!
  • Dites plus souvent oui que non. Ouvrez des portes même quand vous ne savez pas ce qui se cache derrière!
  • La vie est courte: commencez à écrire dès maintenant!

En guise de conclusion

Tout est énergie. Cette énergie est malléable, elle change selon nos pensées, nos émotions, nos intentions ou notre état. Nous avons donc un pouvoir énorme qui est en nous, celui de créer notre réalité, positive ou négative, c’est notre choix.

La créativité est synonyme d’énergie, d’ouverture d’esprit. La créativité, c’est l’inspiration qui nous fait voir les choses sous un autre angle. Elle nous permet de nous ouvrir au changement et à magnifier nos pratiques créatives, dont l’écriture.

Faire de la nature un allié est aussi un élément important pour notre bien-être. En redécouvrant les vertus d’un temps lent, voire contemplatif, la créativité s’accroit à coup sûr. Mais, le plus important dans toute pratique créative est de cultiver la joie, d’oser prendre du temps pour soi.


Laurence Smits

Passionnée de lecture et d’écriture, de voyages et d’art, je partage mes conseils sur l’écriture.

3 commentaires

lucette smits · 17 novembre 2020 à 9 h 56 min

Pour moi, l’essentiel dans la vie de chacun, c’est la pensée positive. Mettre de côté tous ceux qui nous ont fait du mal.
Ressasser ne fait que nous replonger dans les souffrances vécues, alors tournons la page pour savourer pleinement la suivante…

GONIN Catherine · 17 novembre 2020 à 12 h 04 min

Merci pour cet article plein d’énergie positive. Je me suis enveloppée dedans avec un grand bonheur, car il a mis en mots des ressentis très forts chez moi.
Mille mercis

    Laurence Smits · 19 novembre 2020 à 10 h 35 min

    Merci à vous Catherine et Lucette pour vos messages. Mettre en mots ses ressentis…voilà la grande affaire de l’écriture…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *