J’ai déjà traité ce thème dans un autre article: l’écriture a des vertus thérapeutiques insoupçonnées. Les mots commencent à jaillir, la plume glisse, et voilà la page qui se noircit!

Vous avez forcément déjà eu l’envie et le plaisir d’écrire. Nous écrivons pour nous sentir mieux, et donc plus léger, pour évacuer nos maux, pour le plaisir d’inventer des histoires…que sais-je? Les raisons sont si multiples!

L’écriture revêt des vertus incroyables. Cela permet, entre autre, la détox de l’esprit, plus qu’importante pour se sentir en pleine santé!

Ecrire pour soulager les douleurs du corps

L’écriture peut avoir une influence réelle sur la souffrance physique. Quand vous prenez le soin d’écrire sur vos douleurs ou problèmes, vous vous sentez mieux et vous allez moins consulter votre médecin. L’écriture diminue les douleurs physiques et la fatigue. Cette activité a un effet positif sur la tension artérielle et la fréquence cardiaque.

Quand vous écrivez, vous vous concentrez sur vos émotions. Cet exercice d’écrire sur une douleur, par exemple, vous permet d’exprimer vos pensées, vos sentiments par rapport à un fait plutôt qu’à en faire le récit de l’événement lui-même. Vous êtes alors encouragé à déverser sur la feuille ce que vous avez sur le cœur, sans faire attention aux contraintes habituelles de l’écriture, comme la ponctuation, l’orthographe, la grammaire ou la forme du récit. En pratiquant de la sorte, vous vous sentirez soulagé et libéré d’un poids!

Ecrire est en soi un acte libérateur, à plusieurs égards.

Ecrire pour lutter contre le stress et la dépression

Nous le savons tous, écrire fait du bien au moral. En étant attentif à nos émotions, parvenir à les accueillir avec bienveillance avant de coucher sur le papier des événements durs, voire traumatisants pour les dépasser…Voilà le but de l’écriture!

Ecrire allège les peines et permet de gagner en légèreté et en optimisme. L’acte même d’écrire présente de nombreux avantages pourr la santé mentale et physique:

  • l’humeur s’améliore à long terme
  • le niveau de stress baisse
  • les symptômes dépressifs s’atténuent.

15 à 20 minutes régulièrement suffisent pour faire la différence en vous. En écrivant sur les événements émotionnels, traumatiques ou stressants de votre vie, vous êtes beaucoup moins exposé aux maladies et moins susceptible d’être touché par un traumatisme à venir.

En écrivant, vous améliorez le fonctionnement de votre foie, qui est, selon la médecine traditionnelle chinoise, le siège des émotions. Les chercheurs supputent que l’écriture de soi favorise une forme de désinhibition individuelle et sociale. L’écriture permet de mettre des mots sur les émotions ressenties et modifie ainsi la mémoire de travail.

Ecrire permet de prendre du recul face au stress du quotidien. Mais, les vertus de cette pratique vont bien plus loin. Les bénéfices sur la santé psychologique sont indéniables. L’écriture expressive améliore la conscience de soi et l’acceptation de soi. Cela permet aussi de lutter contre les ruminations, les pensées négatives envahissantes, l’anxiété et les stratégies d’évitement.

Ecrire pour améliorer le sommeil

Les soucis, les ruminations, les idées noires vous tiennent éveillés et vous empêchent de dormir sereinement. Par exemple, des études montrent que tenir un journal le soir pendant 5 minutes avant de se coucher, permet de vous endormir plus vite.

Cet exercice n’a pas pour visée d’écrire ce que vous avez fait dans la journée, non, mais plutôt de rédiger une “to-do list” pour le lendemain. Ce sont les tâches inachevées qui occupent le plus de place dans votre esprit, beaucoup plus en tout cas que celles que vous aurez terminées dans la journée.

Vous pouvez aussi écrire pendant 15 minutes pour coucher sur le papier pourquoi vous êtes reconnaissant dans votre vie. L’esprit apaisé et plus concentré permet de ralentir le flot de pensées qui empêchent bon nombre de personnes de s’endormir rapidement.

Ecrire pour faciliter l’apprentissage et la créativité

Quand nous étions sur les bancs de l’école, écrire était une bonne façon de retenir nos leçons. Cela est dû à l’acte physique de tenir le stylo dans nos mains et de pratiquer des mouvements. Une partie du cerveau est ainsi activée et l’écriture devient prioritaire dans la liste des tâches que ce dernier doit effectuer.

Ainsi, la concentration grandit et favorise la faculté d’apprentissage. Ecrire tous les jours ou régulièrement force l’esprit à trouver sans cesse de nouvelles idées. Par ce biais, une forme d’habitude créative se met en place et ainsi, les idées fleurissent dans de multiples aspects de la vie.

Cela peut se concrétiser par une plus grande créativité dans le travail, dans les relations sociales, les expériences. L’esprit est plus ouvert pour émettre des idées et recevoir des suggestions créatives externes.

Ecrire pour réaliser ses objectifs

Définir précisément vos objectifs en les notant régulièrement est une première étape indispensable pour les atteindre. En 2015, la chercheuse américaine Gail Matthews a démontré qu’écrire ses objectifs permettrait d’augmenter ses chances de réussite de 42%.

Gail Matthews

Notez vos objectifs dans un carnet: c’est un premier pas pour les atteindre. Ensuite, vous pourrez les prioriser.

Ecrire quotidiennement vous fera gagner en rigueur, en confiance en vous, en optimisme et en motivation, et donc, en créativité. Car c’est une sacrée discipline!

L’écriture permet de fantasmer sur son avenir, de l’imaginer et donc, de l’envisager plus sereinement. Cette forme de visualisation très puissante a de plus l’avantage de pouvoir revenir sur vos écrits et de peaufiner vos objectifs, quand vous le souhaitez.

Ecrire pour se sentir mieux

Chaque personne étant différente, tout le monde n’aura pas forcément envie d’écrire la même chose pour se sentir mieux. Pour démarrer, vous pouvez commencer par tenir un journal intime. Prenez déjà l’habitude de vous accorder, 10, 20 ou 30 minutes par jour pour rédiger votre journal et extérioriser vos pensées et vos émotions.

Ecrire des lettres a un vrai pouvoir thérapeutique également. Vous pouvez écrire à vos proches pour garder le contact, ou rédiger des lettres que vous n’enverrez pas forcément. Rien ne vous empêche d’écrire une lettre à votre patron, votre belle-mère, votre ex-conjoint…Le principal est d’écrire et de laisser parler votre ressenti!

Ecrire de la fiction peut également être bénéfique. Si vous pensez que vous n’avez pas assez d’imagination, vous vous trompez. Allez-y progressivement. Commencez par rédiger une fiction dans votre univers favori, ou de raconter un souvenir d’enfance. Petit à petit, vous parviendrez à vous détacher pour créer votre propre univers.

En 2013, des chercheurs néo-zélandais ont surveillé la récupération après blessures de 49 adultes en bonne santé. Les adultes de l’un des deux groupes créés ont écrit leurs pensées et leurs sentiments pendant seulement 20 minutes par jour durant les deux semaines précédant le check-up final.

Au terme de l’essai, 76% du groupe qui a écrit avait complètement guéri, contre 58% pour le groupe qui n’avait pas écrit. L’étude a conclu qu’écrire sur les événements pénibles a aidé les participants à donner un sens à leur vécu et a contribué à réduire l’anxiété associée.

D’autres études sur des patients souffrants d’asthme et de cancers ont établi que l’écriture améliorait la qualité de vie des malades et développait chez eux une vision plus positive des événements.

Pour profiter des bienfaits de l’écriture thérapeutique, il faut tenter de retranscrire les sentiments et les pensées les plus profonds au sujet d’une expérience traumatisante vécue. Il peut s’agir d’une mauvaise expérience relationnelle, d’un accident, d’un événement à venir ou passé. Il est important de ne pas se soucier du style, de la grammaire et surtout de bien se dire que personne ne lira ce texte. Ainsi l’on se sent totalement libéré.

Certaines personnes préféreront garder cet écrit pour y revenir plus tard. D’autres choisiront simplement de jeter l’écrit pour s’en libérer.

Ecrire pour améliorer ses qualités rédactionnelles

Beaucoup d’auteurs avouent se forcer à écrire un nombre minimal de mots chaque jour pour renforcer leur productivité. Beaucoup aussi se sont essayés au recopiage de grands auteurs pour s’inspirer de leurs styles. Comme toute activité, l’écriture est une discipline où l’on ne peut que progresser si l’on s’entraîne tous les jours.

Alors si vous décidez d’écrire votre vie à travers les mots, attendez-vous que celle-ci soit de plus en plus belle grâce au développement de vos capacités de narrateur/narratrice.

Ecrire pour soi ou pour les autres?

Pour qu’écrire soit véritablement bénéfique, il faut que ce soit fait de manière bienveillante. L’objectif est de vous libérer d’un poids, pas de vous mettre encore plus de pression ! De ce point de vue-là, il semble assez évident que vous devez écrire pour vous et non pas pour les autres. C’est d’autant plus le cas si vous écrivez des choses très personnelles.

Néanmoins, certaines personnes trouvent également libérateur de pouvoir partager leurs émotions avec d’autres personnes. Dans ce cas, rien ne vous empêche de partager vos écrits avec des personnes, que ce soit vos amis ou des inconnus dont vous n’aurez pas à subir le jugement.

Justement, tous les jeudis, je propose sur ce blog une nouvelle proposition d’écriture, et je publie les textes composés, de façon quasi anonyme, le samedi de la semaine suivante. Vous pouvez toujours essayer, c’est gratuit. Je suis sûre que le plaisir d’écrire finira par l’emporter sur le jugement, la peur ou tous les interdits que vous vous imposez pour ne pas franchir le pas.

JE VOUS ATTENDS! Alors, à vous plumes!

En guise de conclusion

Le fait d’écrire va améliorer votre état en général, pour aller vers du mieux être. En effet, quand vous écrivez, notamment des choses personnelles, vous parvenez à mettre des mots sur ce que vous ressentez.

Plus que cela, écrire permet d’extérioriser les pensées qui pourraient vous tracasser ou vous faire souffrir. De sombres pensées pourraient, en effet, avoir tendance à générer du stress.

En prenant le temps de coucher vos pensées par écrit, vous devriez rapidement commencer à vous sentir mieux et à remonter la pente.


Laurence Smits

Passionnée de lecture et d’écriture, de voyages et d’art, je partage mes conseils sur l’écriture.

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *