crédit photo: des-livres-pour-changer-de-vie- Olivier Roland

“Ecrire pour changer” est un livre écrit par Florence Coron, auteure, conférencière et coach certifiée. Ce livre, paru en avril 2020, est une méthode pour changer grâce à l’écriture. Dans nombre d’articles sur mon blog, j’ai vanté les mérites de l’écriture en tant que thérapie. Ecrire nous fait du bien, nous rend meilleurs et nous aide à traverser les aléas de notre vie personnelle et professionnelle.

La méthode consiste à prendre du temps pour soi et à embrasser la voie du changement, en mobilisant ses ressources et en se connectant avec sa nature profonde. Vouloir changer, évoluer et être épanoui doit être un choix conscient et non subi.

Le but de ce guide n’est pas de donner des trucs pour savoir écrire, mais plutôt d’accepter de vivre une expérience et de se laisser porter par ce qui se passe en chacune et chacun de nous par le biais de l’écriture.

Qui est Florence Coron?

Florence Coron débute sa carrière professionnelle en 1997, en changeant de postes régulièrement. Elle découvre ainsi les métiers des achats, du marketing et de la communication au sein de sociétés internationales. En 2009, elle est licenciée pour raisons économiques. Elle reprend alors des études et intègre l’Ecole de Management d’Angers en 2010 pour obtenir un Master 2.

En 2011, elle devient indépendante en tant que consultante en marketing digital. A la suite d’un séjour professionnel en Californie en 2015, elle change son regard sur le monde et sur sa vie au quotidien. A son retour, elle se met à écrire, sans se douter à quel point l’écriture va changer sa vie.

A ce stade de sa vie, elle finit par découvrir ce pourquoi elle est faite, sa mission de vie: accompagner les changements professionnels, faire prendre conscience des ressources de chacune et de chacun pour les valoriser.

Florence Coron

Florence Coron crée une démarche d’accompagnement à la suite de son travail d’écriture: “Ecrire pour changer”. Cette méthode d’auto-coaching consiste à apprendre à changer et à bien vivre les changements, ce qui est la principale caractéristique de notre époque. Elle devient coach professionnel et personnel en 2019 à la fin de ses différentes formations. Elle se distingue des autres coachs car elle utilise l’écriture pour accompagner les gens.

Florence Coron est devenue une spécialiste des transitions professionnelles. Elle a acquis plus de 20 ans d’expérience. Elle accompagne les gens qui souhaitent changer de voie professionnelle ou simplement redonner du sens dans leur travail.

Ecrire et se poser les bonnes questions a permis à Florence d’orienter sa vie différemment. Elle avait besoin de faire une pause sur le plan professionnel. Elle a voulu comprendre pourquoi elle avait fait tous ces changements professionnels et ce qui l’animait réellement. Ainsi est née sa méthode d’accompagnement, dont elle a tiré ce livre.

En quoi consiste la méthode “Ecrire pour changer”?

La méthode de Florence Coron consiste à apprendre à changer et à bien vivre le changement. Il peut s’agir d’une transition professionnelle, mais également d’un départ à la retraite. Les changements se préparent. Cela peut conduire à de grands doutes ou de profondes interrogations si les changements que nous souhaitons dans notre vie ne sont pas accompagnés d’une manière ou d’une autre.

A partir d’exercices d’écriture concrets et de témoignages, le guide décline un programme d’accompagnement au changement. Globalement, la plupart des gens ignorent les vertus insoupçonnées de l’écriture, qui s’avère être le sous-titre de ce livre, publié en autoédition.

Ecrire apporte de nombreux bienfaits. C’est un des principaux leviers dont nous disposons pour mettre en place en toute sérénité les changements que nous souhaitons dans notre vie. C’est un acte volontaire que d’ouvrir ce livre et de répondre soit à des questions, soit de faire certains exercices.

Ce livre est un guide pratique qui amène les gens à de vraies réflexions sur leur vie et leur envie de changement, par le biais de l’écriture. Les exercices sont simples à réaliser. Le changement doit venir de soi. Florence met les gens sur la bonne voie pour prendre du recul sur leur vie et leur permettre un nouvel envol. Le guide, au fil des pages et des exercices réalisés, permet de prendre confiance en soi.

Vouloir changer, c’est aussi se questionner, se poser, se poser les bonnes questions, tout en étant guidé au fil des 180 pages que compte le livre. Chaque personne va à son rythme. Il est nécessaire de prendre le temps de comprendre pourquoi on veut changer et surtout de savoir ce que nous voulons faire. La solution en se trouve pas à la fin du livre, mais en soi par la réflexion, la prise de conscience et la mise en action.

Tout changement doit être mûrement décidé et réfléchi et non pas subi. Un grand nombre de personnes souhaitent changer de vie personnelle ou professionnelle, mais vivent mal cette période, qui peut être angoissante. Quand on décide de changer, on sort de sa zone de confort et on prend fatalement des risques. Derrière ces angoisses se cachent des peurs enfouies en nous depuis longtemps qui nous bloquent.

Alors, nous préférons vivre une vie terne et morose, plutôt que d’aller de l’avant et de trouver dans quelle voie s’épanouir. Nous avons toutes et tous en nous des ressources insoupçonnées qu’il faut déployer afin d’amorcer un changement. Un changement réfléchi en y allant pas à pas mène à un épanouissement personnel durable.

“Ecrire pour changer” ne vous donnera pas de conseils pour mieux écrire ou savoir tout bonnement écrire, mais de vivre une expérience avec vous-même, en vous laissant porter par ce qui se passe en vous. Si vous n’en êtes pas encore convaincu, l’écriture est un formidable outil de développement personnel et professionnel. Coucher les mots sur le papier vous permettra d’apprendre à ressentir, à explorer, à prendre du recul, à poser des mots, à clarifier votre pensée, à porter un autre regard sur vous-même et aussi à vous rassurer parfois.

Quand nous commençons à écrire, nous sommes loin d’imaginer à quel point l’écriture peut changer nos vies. Ainsi commence Florence Coron. L’écriture lui a permis d’extérioriser sa pensée avec des mots, de gagner en confiance en elle et de faire changer le regard que les autres portaient sur elle. L’écriture a redonné un sens à sa vie.

Les bienfaits insoupçonnés de l’écriture

Le livre de Florence Coron est divisé en 3 parties:

1- oser changer

2- écrire pour se révéler à soi-même face au changement

3- écrire pour se réinventer

Affronter les changements dans sa vie n’est pas forcément chose aisée, surtout quand ils sont subis. La première étape consiste à accepter les pertes, de quelque nature qu’elles soient. Une fois cette étape franchie, décrypter ses peurs fait partie du processus. Pour changer, il faut forcément modifier ses habitudes et se débarrasser de des pensées polluantes. Les peurs peuvent empêcher les gens d’avancer et les paralysent même.

La peur est une émotion de base, tout à fait normale. Changer est un voyage émotionnel. Nous souhaitons et voulons souvent changer, mais cela reste aussi la plupart du temps dans le domaine du souhait. Mais, vouloir n’est pas équivalent à pouvoir. Pour franchir ce cap, il faut décoder nos barrières internes, notamment toutes les excuses que nous nous trouvons pour persister dans nos habitudes ou procrastiner.

Il est vrai que le changement, subi ou choisi, est source de stress. Changer fait peur. Et c’est normal. Mais la peur peut aussi faire avancer. A notre époque, vous conviendrez que les changements sont inévitables; la société évolue à une vitesse vertigineuse. Le changement, cela veut aussi dire s’adapter.

Ecrire, c’est accepter de se mettre en mouvement, de poser un acte, de faire un pas en avant dans sa démarche personnelle. En écrivant, chacune et chacun devient l’auteur de sa vie en poussant sa réflexion. Ecrire, c’est aussi passer un contrat avec soi: accepter et affronter la réalité, malgré les émotions qui vont forcément surgir au fil de ce travail d’introspection. Ecrire, c’est aussi vivre l’instant présent et s’ancrer dans un moment précis.

Ecrire, c’est apaiser et libérer ses émotions. Au fil des mots posés, on gagne en sérénité. On se libère d’un poids qui nous alourdissait depuis si longtemps. Peu à peu, s’installe entre soi et ses émotions un vrai dialogue qui nous permet de comprendre nos émotions. Ce travail de libération nous permet de prendre du recul.

Ecrire permet de structurer sa pensée, de comprendre notre fonctionnement et nos freins au changement. Cela demande des efforts et de la constance. C’est tellement plus facile de tout laisser tomber. Une fois de plus! Nous avons forcément en nous des ressources à découvrir, qui sont de vrais leviers sur lesquels nous appuyer pour changer. Le but est de savoir qui nous sommes réellement. Ce voyage d’introspection est l’une des étapes les plus importantes du processus de changement.

Changer ne signifie pas qu’on doive tout balayer de notre vie de manière radicale. Chacun a un passé qu’il ne faut pas renier. Accepter sa vie telle qu’elle est une étape primordiale pour comprendre ses motivations réelles pour embrasser le changement. On aspire tous à une vie meilleure. Mais, ce n’est pas en claquant dans ses doigts que tout va changer. Il convient de se poser et de prendre du temps pour soi.

Se poser, se déconnecter, se reconnecter avec soi demande des efforts. Mais, en restant à l’écoute de soi dans la bienveillance, il est possible de franchir certains obstacles. Ce n’est pas juste du blablabla. Certains ont réussi à aligner leur vie sur les désirs profonds, grâce à l’écriture. Quand on décide de changer, il faut savoir être patient et endurant. Vouloir changer n’est un acte de zapping.

On commence par amorcer de petits changements dans le train-train quotidien, en s’y tenant. Pour qu’une nouvelle habitude perdure, il faut 21 jours. Petit à petit, on apprend à instaurer ces nouvelles habitudes, qui mènent vers un changement progressivement. On obtient ainsi un nouvel équilibre de vie, amorcé par un nouveau bien-être intérieur. Quand on se sent bien, on peut définir ce qui est essentiel ou pas pour soi. On est capable de définir ses priorités.

Au fil du temps, grâce à l’écriture, on apprend à mieux se connaître. C’est une étape indispensable pour être capable de faire des choix sensés en fonction de ses aspirations, mais aussi de ses valeurs. Ces dernières reflètent notre personnalité. Ce ne sont pas nos croyances limitantes ou nos peurs qui composent notre personnalité. Elles ne sont pas la réalité, quand bien même elles influencent notre comportement. Ce n’est pas le “destin” ou les autres qui doivent conduire notre vie.

Le problème vient surtout qu’on manque de confiance en soi, qu’on se fie trop au jugement des autres et de la mauvaise perception qu’on a de notre environnement ou de nous-même. La confiance en soi s’acquiert, se travaille. Elle nous donne des ailes et le courage d’oser. D’oser faire des choix, même s’ils ne plaisent pas aux autres, d’oser être nous-même, et peu importe ce qu’en penseront les autres. Tournez-vous vers les personnes inspirantes et bienveillantes. Ecartez-vous des personnes négatives et toxiques pour vous. Elles feront tout leur possible pour vous dissuader de changer.

Pratiquez la pensée positive. A tous les moments de votre journée. Vous verrez les bienfaits que vous en tirerez sur votre vie! Evidemment, cela vous demandera des efforts au début. Vous rencontrerez peut-être des difficultés à voir le positif dans toute chose. C’est la pratique régulière et quotidienne qui nous permet de reprogrammer notre cerveau. Cette pratique améliore considérablement sa santé. C’est un outil puissant!

En guise de conclusion

Vous l’aurez compris, à travers le livre de Florence Coron, l’écriture permet de se remettre en question en permettant de comprendre nos peurs, nos blocages, nos résistances, pour pouvoir faire autrement. L’écriture peut aider à se détacher et à se libérer du regard et du jugement des autres.

Ecrire permet de se libérer du poids des émotions négatives. Cela permet de nous sentir mieux. En écrivant, on ouvre la voie du changement. Ecrire, selon les recherches de James W Pennebaker produit des effets positifs sur la santé: régulation de la respiration, baisse de la tension artérielle, entre autres bienfaits.

Ce chercheur a mis en lumière les vertus insoupçonnées de l’écriture en apportant la preuve scientifique de son pouvoir de guérison, non seulement mentale et émotionnelle, mais également physique. Vous l’aurez compris, l’écriture est un formidable outil de développement personnel et professionnel. Cette pratique permet de se révéler et d’activer son pouvoir créateur. Alors, tout devient possible. Changer devient possible. Aussi pour vous! Si vous le décidez!

Un livre qui peut vous aider

A paraître bientôt fin avril …

Si vous voulez soutenir la création et le contenu hebdomadaire gratuit sur mon blog, l’achat de livres pour écrire sur le blog, l’hébergement du blog et l’envoi payant des newsletters, vous pouvez m’offrir le prix d’un café en suivant ce lien:

https://ko-fi.com/laurencesmits

Je vous remercie par avance de votre geste.


Passionnée de lecture et d’écriture, de voyages et d’art, je partage mes conseils sur l’écriture.

Suivez-Moi sur les réseaux

  • Merci pour votre excellent article qui m’a donné l’envie de me procurer le livre de Florence Coron.
    Je crois sans aucune réserve au bienfait de la lecture et de l’écriture; c’est plus qu’une simple thérapie, c’est une vie sauvée, une renaissance, un deuxième départ.
    Il y a 12, 13 ans, j’ai touché le fond mais j’ai rencontré quatre écrivains, mes “quatre amis des livres”, Frédéric Lenoir, Aurélie Godefroy, André Comte-Sponville et Alexandre Jollien. Puis j’ai commencé l’écriture d’un roman toujours en cours. Aujourd’hui, tout va bien.
    Ce livre, “Ecrire pour changer”, je vais le lire avec conviction, mais surtout je le destine à ma petite fille, 19 ans, pour une vraie thérapie.
    Encore merci.
    Philippe

    • Bonjour Philippe

      Votre témoignage est touchant et je vous en remercie. Les auteurs que vous citez écrivent des livres remarquables et je suis entièrement d’accord avec vous. La lecture et l’écriture sont des thérapies, à part entière. C’est peu étudié par les scientifiques, on va dire que ça commence. Ecrire permet tellement de choses: c’est ce que j’essaie de dire à travers mes articles.
      Je vous remercie de me suivre et quel beau cadeau vous allez faire pour cette jeune fille de 19 ans! Bravo à vous!

  • {"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
    >