Apprendre à se connaître! Voilà l’affaire de toute une vie…ou presque! Savons-nous encore qui nous sommes en ces temps troublés? Sommes-nous en train de perdre le contact avec nous-mêmes? Nous vivons à une époque où la connaissance et le respect de soi sont mis de côté au profit de valeurs souvent beaucoup trop superficielles…

Globalement, nous nous jugeons toujours sévèrement. Cela conduit à des impasses personnelles et interpersonnelles. Cela conduit à un sentiment fâcheux de malheur. Notre vision de nous-mêmes joue un rôle fondamental dans notre capacité à nous aimer et à nous réaliser.

L’écriture, en cela, peut nous aider à nous retrouver, à connaître notre moi profond, qui nous sommes. Mot après mot, page après page! Les mots ont un réel pouvoir et nous permettent de comprendre qui nous sommes.

Définir son caractère

Pour mieux vous connaître, il est nécessaire de cerner vos grands traits de caractère. C’est un exercice que vous pouvez pratiquer à tout âge, quel que soit l’avancement de vos projets.

Pour vous aider, listez dans la liste d’adjectifs qui suit, ceux qui vous correspondent le plus:

Etes-vous?…

– Expansif (tourné vers les autres) ou introverti (secret, plus renfermé) ?

Consciencieux ou étourdi ?

Idéaliste ou réaliste ?

Rebelle ou docile (qui se laisse facile conduire) ?

Dynamique ou nonchalant (cool…) ?

Original ou conformiste ?

– Enthousiaste (qui s’enflamme vite) ou indifférent ?

– Serviable ou personnel ?

Curieux ou blasé?

Impulsif ou réfléchi ?

Méthodique ou brouillon ?

Persévérant ou vite découragé ?

-Tolérant ou intolérant ?

Autoritaire ou soumis ?

Energique ou passif ?

Attentif ou rêveur ?

Attiré par les responsabilités ou pas attiré par les responsabilités ?

– Audacieux ou timide ?

Calme ou remuant ?

Coléreux (vous montez vite) ou placide (vous encaissez sans problème) ?

– Sociable ou solitaire ?

– Solidaire (soucieux d’aider les autres) ou individualiste (moi d’abord) ?

– Travailleur (le boulot ne vous fait pas peur) ou plutôt paresseux (c’est dur de s’y mettre) ?

– Rapide ou lent ?

– Ambitieux ou modeste ?

– Sûr(e) de vous ou pas sûr(e) de vous ?

Confiant dans les autres ou méfiant ?

Patient ou impatient ?

– Casse-cou ou prudent ?

Prenez le temps de la réflexion, sans vouloir vous précipiter à tout prix! Ne vous jugez pas. Ne considérez pas qu’il est mieux d’être sociable que solitaire, prudent plutôt que casse-cou. Ne mettez pas non plus le trait de caractère que vous aimeriez avoir, mais bien celui que vous avez réellement aujourd’hui.

Tous les traits de caractère sont intéressants. L’important est de cerner les vôtres et de les formuler par écrit. Même si certains traits de caractère peuvent s’apparenter à des défauts, il est possible de s’améliorer et de changer!

Ne faites pas non plus l’autruche: demandez-vous plutôt ce qui vous rend ainsi en ce moment: avez-vous des difficultés particulières? Des problèmes affectifs? Un manque de motivation pour ce que vous faites? Des mauvaises habitudes de vie?

Peut-être ne savez-vous pas répondre pour certains adjectifs? Peut-être vous sentez-vous entre les deux? Notez-le aussi. Ne retenez surtout que les 3 ou 4 adjectifs qui vous correspondent tout à fait.

Découvrir son type de personnalité en 4 questions

Le MBTI (Myers Briggs type indicator) est le test psychologique le plus utilisé au monde. Il vous permet de vous situer parmi 16 personnalités et peut vous aider à vous orienter ou à vous améliorer vos relations aux autres.

L’américaine Isabelle Briggs-Myers a mis au point ce test à partir des travaux du célèbre psychiatre Carl Gustav Jung.

Isabelle Birggs-Myers

Ce test est à la fois très sérieux et très simple. Il suffit de repérer ce qui est pour vous le plus spontané au cours de 4 “processus mentaux” suivants:

  1. Où puisez-vous votre énergie : dans votre univers intérieur (introversion “I”), ou à partir de l’environnement extérieur (extraversion “E”) ?
  2. Comment recueillez-vous l’information : par vos 5 sens (la sensation “S”), ou en vous confiant à votre “6ème sens”  (l’intuition “N”) ?
  3. Qu’est-ce qui entraîne votre décision : le raisonnement logique (la pensée / think ou “T”), ou vos valeurs (sentiment/ feel ou “F”) ?
  4. De quelle manière vous lancez-vous dans l’action : en échafaudant des plans (jugement “J”), ou en vous adaptant aux circonstances (perception “P”) ?

Vos réponses se résument en 4 lettres qui, mises bout à bout, constituent votre MBTI:

  • INFP
  • ESTJ
  • INTJ, etc.

Il y a 16 résultats possibles et chacun correspond à un type de personnalité. Si vous voulez trouver le vôtre, suivez ce lien:

https://www.reussirmavie.net/Decouvrir-son-type-de-personnalite-en-quatre-questions_a843.html#1

Voici la correspondance des profils:

INTP : le chercheur
INTJ : l’organisateur
ENTJ : l’entrepreneur
ENTP : l’inventeur
INFP : l’idéaliste
ENFP : le psychologue
INFJ : le conseiller
ENFJ : l’animateur
ISTP : l’artisan
ISTJ : l’administrateur
ESTP : le promoteur
ESTJ : le manager
ISFP : l’artiste
ISFJ : le protecteur
ESFP : l’acteur
ESFJ : le bon vivant

Ce test MBTI est, en premier lieu, un indicateur qui aide à mieux vous connaître. Il permet de comprendre comment vous fonctionnez, dans vos relations avec les autres, lorsque vous abordez un travail ou que vous avez une tâche à accomplir.

Les résultats du test peuvent, en partie, vous aider à trouver votre voie. Votre type MBTI vous aider à cerner plusieurs traits importants de votre caractère.

Il est évident que le test MBTI ne peut suffire pour choisir votre voie professionnelle, par exemple. Mais, ce test peut vous aider à améliorer vos relations avec les autres et à équilibrer votre personnalité. C’est un outil de développement personnel.

Définir ses aptitudes

Vos aptitudes, ce sont vos dons, vos talents et vos capacités. Il suffit de déterminer, par écrit, les points suivants, sans pour autant vous baser en fonction de vos résultats scolaires:

  • je suis bon en…
  • j’ai du mal à …
  • j’aime faire…
  • j’éprouve des difficultés dans …
  • je sais faire….
  • j’aime apprendre…
  • etc.

Il existe de nombreuses formes d’intelligence et chacun d’entre nous en a plusieurs. Mais, chacun n’en développe que 3 ou 4, en général. L’école, 2 seulement! Pendant longtemps, on a considéré l’intelligence comme une capacité mentale unique, un peu comme un ordinateur central qui piloterait toutes nos actions.

Or, en réalité, tout se passe comme si nous n’avions pas un, mais plusieurs ordinateurs internes qui interviennent successivement dans diverses situations de notre vie.

Le psychologue américain, Howard Gardner, a identifié ces “intelligences multiples” en 1983.

Howard Gardner

Toute personne a donc 8 formes d’intelligence à sa disposition. Mais, elle a tendance à n’en développer que 3 ou 4.

Voici la liste:

  • l’intelligence verbale-linguistique
  • l’intelligence logico-mathématique
  • l’intelligence corporelle-kinesthésique
  • l’intelligence spatiale
  • l’intelligence musicale
  • l’intelligence des autres ou interpersonnelle
  • l’intelligence de la conscience de soi ou intrapersonnelle
  • l’intelligence naturaliste

Vous pouvez faire en ligne le test des intelligences multiples. Je vous laisse le choix du site.

Définir vos valeurs et vos motivations

Vous avez repéré vos traits de caractère et vos aptitudes. Pour la troisième étape, il faut connaître vos motivations profondes ou vos valeurs, en répondant à ces questions:

  • qu’est-ce qui est le plus important dans la vie?
  • qu’est-ce qui vous motive dans la vie?
  • que recherchez-vous?
  • qu’attendez-vous de votre métier? Ou de votre formation? Ou de vos études?
  • qu’attendez-vous de votre vie sociale?
  • avez-vous un rêve? Si oui, lequel?
  • avez-vous des buts dans la vie?
  • quel est votre centre d’intérêt principal?

Les ressorts de motivations sont différents d’une personne à l’autre. Tout le monde n’est pas motivé de la même façon par le sport, la création artistique, le service des autres ou l’organisation…

Un professeur américain de psychologie sociale, Edgar Schein, a identifié 8 grandes motivations qu’il a appelées des “ancres de carrière”.

Edgar Schein

Aucune motivation n’est meilleure ou supérieure aux autres. Mais, une chose est sûre: si vous cernez votre principale motivation, ou vos 2 principales, et que vous choisissez un type de métier ou de carrière qui en tienne compte, vous aurez plus de punch et de plaisir à travailler!

Comprendre sa personnalité

Si vous avez du mal à expliquer qui vous êtes, vous pourriez tenir un journal. Cela pourrait s’avérer utile pour vous. En écrivant régulièrement ce que vous pensez et ce que vous ressentez dans votre journal, vous arriverez, peu à peu, à mieux prendre conscience de vous-même.

Vous pouvez même vous servir de ce journal pour exploiter les caractéristiques qui font de vous une personne unique. Des études ont montré que les gens qui tiennent un journal se sentent physiquement et mentalement en meilleure santé.

Essayez donc d’écrire quelque chose pendant 15 ou 20 minutes par jour. Même si vous le faites seulement 2 ou 3 fois par mois, cela peut quand même être utile.

Vous pouvez tout aussi bien démarrer un livre personnel. Si vous essayez de comprendre qui vous êtes, il pourrait être intéressant de garder un livre ou un dossier avec tout le matériel que vous utilisez dans la quête de votre personnalité. Vous pourriez y inclure des extraits de votre journal, des tests de personnalité, des choses que vous écrivez, des dessins, tout ce que vous vouez y mettre en fait.

Il est aussi important de faire des listes pour vous aider à mieux comprendre qui vous êtes. Voici quelques exemples de listes que vous pourriez remplir:

  • Ce que vous aimez et n’aimez pas : pliez une feuille de papier en deux. En haut de la première moitié, écrivez « j’aime » et en haut de la deuxième moitié « je n’aime pas ». Cela pourrait devenir un projet plutôt volumineux, c’est pourquoi vous devriez vous limiter à une seule catégorie par liste, par exemple les films, les livres, les plats, les jeux, les gens, etc.
  • Ce que je ferais si j’étais milliardaire : vous pourriez même le présenter sous forme de croquis ou de dessin. Faites simplement une liste des choses que vous achèteriez ou des choses que vous feriez si l’argent n’était pas un problème.
  • Les choses qui vous font peur : quelles sont vos peurs les plus profondes ? Les araignées, la mort, la solitude ? Notez-les.
  • Les choses qui vous rendent heureux: faites une liste des choses qui vous rendent le plus heureux. Vous pouvez même décrire des situations précises dans lesquelles vous vous êtes senti heureux ou dans lesquelles vous vous sentiriez heureux.

Les listes ne sont qu’un prélude. L’étape suivante consiste à prendre un peu de temps pour réfléchir aux raisons qui vous amènent à aimer et à ne pas aimer certaines choses, ou pourquoi certaines vous font peur, alors que d’autres vous rendent heureux.

En vous forçant à répondre à la question “POURQUOI?”, vous arriverez à mieux vous comprendre!

Prenez une feuille de papier que vous divisez en 2: d’un côté, vous écrivez vos centres d’intérêt et de l’autre côté, vous décrivez votre personnalité. Vous vous rendrez compte alors si les deux sont en phase ou pas. Si ce n’est pas le cas, il va falloir vous poser les bonnes questions pour remédier à cela ou faire appel à un coach de vie!

Affinez sa personnalité

Pour affiner et affirmer votre personnalité, répondez aux questions suivantes, en toute honnêteté:

  • qui serez-vous dans 5 ans?
  • quels sont vos obstacles pour avancer dans la vie?
  • qu’est-ce qui vous fait peur?
  • êtes-vous heureux dans votre travail?
  • êtes-vous satisfait de votre vie en général?
  • quel est votre état d’esprit en ce moment?
  • avez-vous envie de changer de vie?
  • qu’est-ce qui fait du sens pour vous?
  • pourquoi vous faites ce que vous faites?
  • avez-vous confiance en vous?
  • avez-vous le sentiment de progresser?
  • êtes-vous heureux dans votre vie?
  • que faudrait-il que vous fassiez pour vous sentir mieux? Au travail? Dans votre vie?
  • vous sentez-vous capable d’évoluer? De changer votre personnalité? De travail?
  • inspirez-vous les autres?
  • vous sentez-vous capable de rebondir?
  • vous plaignez-vous ? Pourquoi?
  • avez-vous des idées ou des stratégies pour aller mieux? Pour changer de vie? Pour changer de travail?
  • quelle serait votre première action?
  • vous sentez-vous capable de vous engager dans une formation? Dans un programme de coaching?
  • quel sens donnez-vous au mot ‘réussite’?
  • quels talents vous reconnaissez-vous?
  • quels sont vos obstacles dans le domaine que vous voulez améliorer?
  • quelle est votre vision de l’idéal de vie?
  • comment pourriez-vous surmonter vos peurs?
  • vous sentez-vous libre de vos choix?
  • vous sentez-vous libre tout court?
  • reconnaissez-vous vos erreurs?
  • est-ce que certains de vos comportements vous nuisent ou nuisent aux autres?
  • êtes-vous trop exigeant envers vous-même? Envers les autres?
  • est-ce que vous vous préoccupez de ce que les autres pensent de vous au point de vous sentir gêné?
  • est-ce que vos attitudes suscitent des réactions désagréables de la part des autres?
  • est-ce que vous faites tourner les événements autour de votre personne?
  • est-ce que vos réactions sont disproportionnées par rapport aux événements?
  • est-ce que vous supportez la solitude?
  • est-ce que vous supportez de ne pas obtenir tout ce que vou voulez?
  • est-ce vous admettez que les gens adoptent des valeurs ou des croyances différentes de vous et voient les choses d’une autre manière que vous?
  • est-ce que des réactions inappropriées à des situations difficiles sont devenues des habitudes chez vous?
  • est-ce que vous avez tendance à vous affirmer contre les autres?
  • est-ce que vos idéaux et ce que vous croyez devoir faire sont en correspondance bien ensemble?

Il ne s’agit là que d’un échantillon limité de toutes les questions que vous pouvez vous poser. Chaque nouvelle interrogation vous aidera à recadrer les croyances qui vous bloquent ou assombrissent votre vie.

Ces questions, ou ce recadrage, par écrit, vous aideront à prendre conscience des avantages et des inconvénients de vos pensées et de vos attitudes. Il vous permettra aussi de savoir quelles pensées et quels comportements encourager ou éviter.

En guise de conclusion

Lorsque vous conduisez votre voiture, vous savez où vous vous rendez. Ainsi, vous roulez dans la bonne direction, certains points de repère vous permettant de corriger votre trajectoire, au cas où.

Il en va de même avec l’identité. Chaque jour, vous accomplissez votre destin. Alors, avec toutes vos compétences et capacités, ayez le courage d’harmoniser votre identité, votre personnalité avec vos différents talents.

Ayez le courage de vivre vos passions, de maintenir le cap, de vivre vos rêves et de développer votre potentiel. L’écriture, dans un certain sens, peut vous aider à découvrir ce qui vous enthousiasme, pour ENFIN suivre votre chemin de vie!

Vous connaître peut demander pas mal de temps. Ce chemin peut s’avérer difficile, surtout si vous ne savez pas exactement où vous en êtes. C’est normal! Faites preuve de curiosité, lisez de bons livres, méditez, partez à l’aventure et passez du temps avec des personnes inspirantes! Ne prenez pas les choses trop au sérieux et n’ayez pas peur de changer ou de réussir! En faisant cela, avec le temps et de la patience, vous découvrirez réellement qui vous êtes!


Laurence Smits

Passionnée de lecture et d’écriture, de voyages et d’art, je partage mes conseils sur l’écriture.

1 commentaire

lucette smits · 11 août 2020 à 15 h 50 min

C’est une vraie séance de coaching, qui, effectivement peut orienter notre vie si un déclic se produit après avoir approfondi toutes nos réponses. Vraiment très intéressant!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *