L’écriture constitue un formidable outil d’apaisement, de lutte contre les ruminations et le stress quotidien. La plume peut nous aider à dompter nos tourments.

Elle permet de se calmer, de canaliser ses idées, ce qui génère un impact positif sur notre bien-être psychique et physique. L’écriture permet de panser notre âme. Rien que ça!

Ecrire permet de se lâcher, de se trouver, de se soigner, de témoigner, de raconter, de se plaindre, de clarifier notre esprit. Nous nous faisons du bien en écrivant, nous nous relions, nous nous éclatons, nous progressons! En un mot, nous nous épanouissons!

Ecrire pour s’épanouir et kiffer

Florence Servan-Schreiber, journaliste et spécialiste de psychologie positive, a écrit ce livre, “Bloum! Ecrire pour s’épanouir et kiffer” aux éditions Marabout.

Florence Servan-Schreiber

“Ecrire, ce n’est pas seulement s’exprimer, mais c’est aussi de transformer”, annonce Florence Servan-Schreiber. L’écriture conduit vers un cheminement intérieur ressourçant et nécessaire. L’écriture, c’est une thérapie accessible, puissante et incontournable. En bref, une thérapie accessible et bienfaisante!

L’écriture, c’est un véritable acte de santé!

Ecrire permet de se lâcher, de se trouver, de se soigner, de témoigner, de raconter, de se plaindre, de clarifier son esprit. Vous vous faites du bien en écrivant: vous vous reliez, vous vous éclatez, vous progressez…et vous vous épanouissez!

Vous pouvez vous lancer dans l’écriture sans ambition démesurée, sans complexe et sans stress. Vous êtes seul face à vous-même, sans regard extérieur, ni jugement.

L’écriture apporte un bien-être intense, que vous éprouverez rarement dans d’autres pratiques. Ecrire n’est absolument pas réservé à une élite, contrairement à ce que tout le monde peut penser. C’est une pensée limitante que de penser cela.

Se mettre à l’écriture est un processus qui peut s’avérer lent, mais qui libère de la joie. En tous les cas, en écrivant, vous allégerez votre vie. Vous n’avez pas besoin d’écrire un roman pour éprouver de la satisfaction en écrivant.

Si vous attendez la flamme divine pour commencer, rien ne sortira de votre plume. Comme le dit Florence Servan-Schreiber dans la vidéo jointe, “il faut se donner un coup de pied au cul”.

L’écriture intimide, car tout le monde pense tout de suite aux grands auteurs de la littérature classique, en référence aux bons ou mauvais souvenirs de l’école.

Formulez ce que votre tête vous dit, vous raconte, vous répète. En écrivant, vous sortez par un geste physique, votre pensée par votre main, toutes vos pensées négatives ou vos ressassements. Les choses ont besoin de sortir de votre corps et de votre esprit pour passer à autre chose pour être résolues. Si vous posez tout ça sur le papier, ce sera plus facile pour vous de vous sentir plus léger.

Se mettre à écrire demande autant de discipline que de se mettre à un sport. Il faut s’y mettre un certain nombre de fois pour commencer à éprouver un peu d’avantages.

En les temps inconfortables et parfois tourmentés que nos sociétés vivent, l’écriture soigne. Vous pouvez écrire seul dans votre coin, mais vous pouvez aussi partager cet élan créatif avec les autres, en atelier d’écriture par exemple.

Ecrire pour s’apaiser

L’écriture permet de réduire considérablement votre stress. Il n’existe aucune baguette magique pour dissiper les tensions en vous. Le stress fait partie intégrante de nos vies quotidiennes, et il revient à chacun de trouver les techniques pour se soulager au mieux et avancer.

Le stress est une réaction saine et naturelle de votre corps. Il vous prépare à l’action. Mais, vous ne pouvez pas toujours passer à l’action pour chasser cet élan d’adrénaline. Il est urgent d’apaiser votre vie, pour être capable d’aborder tous les changements, notamment qui vont s’opérer dans nos sociétés dans les années à venir.

Lire est l’un des meilleurs anti-stress qui soit. Il est scientifiquement démontré que lire 6 minutes seulement par jour diminue notre stress de 60%. Mais, écrire, ne serait-ce que quelques minutes tous les jours, diminue notre stress de 70%.

Prendre le temps d’écrire est une étape importante. Cela envoie un signal fort à votre mental. Qui prend encore, de nos jours, le temps pour revenir à ce qui est essentiel? Votre bien-être est essentiel, non? Alors, prenez le temps d’écrire vraiment!

Ecrire vous prendra de 5 à 10 minutes par jour. Oubliez l’orthographe et la grammaire. Vous n’êtes plus à l’école. Le but est d’écrire, tout simplement. Ecrivez sans jugement, sans peur et sans doute!

6 exercices d’écriture pour un mieux être

Le 1er exercice consiste à écrire sur le papier ce qui ne va pas, tout ce que vous ruminez en pensée, tout ce que vous avez sur le cœur. Quand vous écrivez sur ce qui ne va pas, vous enlevez un peu du poids qui pèse sur vos épaules. C’est comme si vous vous confiez à quelqu’un.

Ecrire fait du bien. Ça libère!

En écrivant, vous faites aussi le point. Car, il vous est souvent difficile de dire exactement ce qui vous stresse. C’est confus dans votre tête. L’écriture permet de mettre des mots sur ce qui vous freine dans votre vie.

L’écriture vous permet de prendre du recul par rapport aux choses, à votre vie, aux autres. Vous vous rendrez compte que ce n’est pas si grave que cela. Faites cet exercice autant de fois que nécessaire!

Le 2e exercice consiste à écrire sur ce qui va dans votre vie. Vous allez écrire tout ce pour quoi vous vous sentez reconnaissant d’être en vie, tout ce qui vous donne le sourire, tout ce qui vous permet de garder espoir, ce qui vous donne le sourire, ce que vous aimez dans votre quotidien, vos moments de grâce.

C’est un exercice puissant. Ecrire sur ce qui va dans votre vie va vous faire sentir plus fort, plus heureux. La mémoire est sélective et se concentre plus facilement et plus longuement sur le négatif de votre vie. Ramenez du positif dans le présent pour commencer votre évolution!

Le 3e exercice consiste à écrire sur ce que vous avez à faire: un rendez-vous, une tache ménagère que vous repoussez éternellement, un dossier qui n’avance pas au travail, un projet qui vous tient à cœur?

Vous avez besoin d’établir vos priorités et de les formuler pour y voir clair et avancer. L’action est le meilleur des remèdes au stress. Avancez pas à pas. Choisissez une seule de vos priorités et écrivez-la: elle commencera alors à prendre forme dans votre tête.

Le 4e exercice consiste à vous raconter de belles choses par écrit. Ecrivez une citation qui vous plait, plusieurs fois pour qu’elle s’imprime durablement en vous. Comme je l’ai déjà dit, le mental préfère envoyer des messages négatifs. C’est comme cela qu’il fonctionne. Faites le contraire et écrivez de belles phrases jusqu’à ce qu’elles s’impriment dans votre cerveau pour y laisser une trace durable, comme un mantra que vous pourriez vous répéter.

Le 5e exercice consiste à écrire une lettre pour réduire votre stress. Quand vous sentez que quelqu’un de proche ou au travail vous énerve et que vous ne pouvez pas ou ne voulez pas en parler, écrivez une lettre à cette personne en y insérant tout ce que vous avez à lui dire, ce que vous avez sur le cœur, ce que vous ne comprenez pas, ce que vous voudriez et ce que vous lui souhaitez. Quand vous aurez fini, vous serez libéré d’un poids et vous brûlerez cette lettre.

Vous ne pouvez en aucun cas changer les autres, mais vous pouvez changer la vision que vous avez des autres. Vous seul avez le contrôle sur votre vie. Alors, ne laissez pas les autres vous empoisonner de la sorte! Vous pouvez réagir, en écrivant, au calme et vous délivrer de ce poids qui vous dévore!

Déposer vos sentiments sur une feuille vous aidera à mettre de l’ordre dans vos idées et à prendre du recul par rapport à la dite personne. Cela vous évitera de ressasser sans cesse. C’est très mauvais pour la santé!

Le 6e exercice consiste à laisse libre cours à votre créativité. Il peut vous arriver de vous sentir à l’étroit dans votre vie, de considérer qu’il vous manque un peu de magie.

Alors, prenez une feuille de papier, un livre que vous ouvrez au hasard, ou une page d’internet et notez le premier mot que vous voyez. A partir de ce mot, et en 5 minutes, écrivez une petite histoire, ce qui vous passe par la tête, ce qui vous fait rire ou pleurer, ou peur.

Cet exercice peut vous décontenancer au début, par manque d’habitude. Mais, laissez-vous vous surprendre. Vous avez beaucoup plus de ressources en vous que vous ne le croyez!

En guise de conclusion

Ecrire permet d’absorber les tensions assurément. Le stress est un ennemi juré de notre santé. L’évolution du monde en ce moment n’est pas fait pour le diminuer.

Nous pouvons vivre mieux en le décidant et en écrivant seulement quelques minutes par jour. Le simple fait d’écrire libère intensément, je peux vous l’assurer.

L’écriture est aussi une façon simple d’aller à la rencontre de soi. C’est un moyen accessible de dire et d’accepter ce que nous n’osons pas nous avouer.


Laurence Smits

Passionnée de lecture et d’écriture, de voyages et d’art, je partage mes conseils sur l’écriture.

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *