Crédit photo: nospensees.fr

Walter Whitman ( 1819-1892) est considéré comme l’une des figures majeures de la littérature américaine. Ses œuvres appartiennent au patrimoine culturel notamment “Feuilles d’herbe, Comme un oiseau puissant sur ses libres ailes” et autres poèmes, “Deux ruisseaux”.

Ce poète américain, libre de pensée, fut un autodidacte qui travailla d’abord dans une imprimerie de New York. Cela lui permit de lire les grands auteurs classiques, dont Shakespeare, Homère et Dante. Il fut ensuite instituteur, fonda un journal, devint journaliste et éditeur, écrivit des discours politiques pour des politiciens appartenant au Parti démocrate. Puis, il fut aussi le secrétaire général du Parti démocrate de New York, opposé à l’esclavage. Pendant la guerre de Sécession, il devint infirmier. Après la guerre en 1865, il travailla au département de l’intérieur.

Walt Whitman fut un homme de son temps, un esprit libre et humaniste, qui revendiqua de manière notoire son penchant pour l’homosexualité, en appartenant à la Fred Gray Association. Il devint ainsi une des figures de proue des mouvements LGBT aux Etats-Unis dans les années 1970.

Pour écrire cet article, je me base sur un article du magazine “Happinez”.

Qui était Walt Whitman?

Walt Whitman est née dans une famille d’immigrés européens comme tant d’autres à cette époque, qui traversaient l’océan Atlantique dans l’espoir d’une vie nouvelle et meilleure. Sa mère Louisa était hollandaise, son père Walter anglais.

Ses parents commencèrent sur le sol américain comme paysans, sans succès. Le père fut contraint de vendre de plus en plus de terres pour subvenir aux besoins de sa nombreuse famille. A la naissance de Walt, 2e enfant d’une fratrie de 9, la famille déménagea à Brooklyn, à New York, alors en plein développement économique.

Crédit photo: wikipedia.org

Walt Whitman a exercé de nombreux métiers: employé dans une imprimerie, journaliste, professeur, agent immobilier pendant 5 ans. Il était un fervent adepte de la marche, qu’il pratiquait beaucoup. Il observait aussi beaucoup: les gens, les différents bruits, le labeur des employés. Il se sentait en osmose avec les choses.

Il admirait, de manière inconditionnelle, l’être humain: l’homme et la femme, le corps et l’esprit, l’homme et la bête. Walt était un libre penseur, embrassant très tôt des idées anti-esclavagistes. Il contrastait avec la mentalité de son époque, prônant de jouir de son corps comme on l’entendait, ce qui n’était pas du goût de tout le monde.

Le poète en devenir aimait beaucoup le théâtre, notamment les pièces de William Shakespeare, et il appréciait l’opéra. Il lisait énormément. C’est alors qu’il s’essaya à l’écriture. Il commença par des nouvelles et des poésies, sans grand succès.

Il publia en 1855 la première version de son premier recueil de poèmes, “Feuilles d’herbe“. Il ne trouva aucun éditeur et s’auto-édita avec ses propres revenus. Il travailla sur ce recueil jusqu’à sa mort, en augmentant régulièrement le nombre de poèmes. Il y avait 12 poèmes au départ et la dernière version en comptait 400.

Un esprit penseur libre

Walt Whitman écrivit toute sa vie et passa aussi beaucoup de temps à expérimenter. Il développa une poésie plus inventive en s’éloignant des formes poétiques conventionnelles. Il trouva sa voie dans les vers libres, expérimentés pendant la guerre de Sécession. Il s’affranchit alors des rimes, en écrivant des textes plus spontanés, où l’émotion, les sons et les couleurs prenaient le dessus sur les règles.

La société américaine du XIXe siècle n’était pas vraiment prête à accepter un esprit aussi libre que Walt Whitman. Ce poète célébrait le corps et le plaisir charnel, idées plutôt choquantes à l’époque. A ses yeux de poète, la nature magnifiait tout: l’homme, le sexe, l’amour, le travail, les éléments. Tout était sacré pour lui. Pour ses contemporains rigoureusement chrétiens et quelque peu puritains, il donnait à l’homme un trop grand rôle.

Les Américains plaçaient la toute-puissance et la sainteté en dehors d’eux-mêmes, alors que Whitman se célébrait lui-même: “je me célèbre moi-même”. Pour lui, les hommes étaient tous divins. Il fut beaucoup critiqué pour ses allusions sexuelles très explicites dans son œuvre, ce qui lui valut de nombreuses critiques. Il eut aussi l’audace d’écrire au sujet d’un homme:

L’amour et le désir de Whitman s’adressaient souvent à des jeunes hommes mineurs, ce qui posa de nombreux problèmes. Le poète exaltait le corps, car pour lui, contrairement à la pensée de l’époque, aucune partie du corps n’est ni sale ni mauvaise. Chaque corps ne demande qu’à être exploré intimement et charmé, selon les croyance du poète.

Il était persuadé qu’on pouvait connaître Dieu de différentes manières: en se promenant dans la nature ou en ville, par exemple. Cela le rapprocha beaucoup des philosophies orientales, comme le bouddhisme. Il profitait du moment présent. Surtout, il ne divisait pas le monde entre le bien ou le mal, entre le blanc et le noir.

Il prônait la philosophie du moment présent: tout est ici et maintenant. Vous pouvez retrouver cette philosophie dans le livre d’Eckhart Tolle, “Le Pouvoir du moment présent“.

Walt Whitman aimait bien utiliser la métaphore de la mer, capricieuse et délicate, pour illustrer l’existence humaine. Les humains sont comme les vagues et nous prenons une forme temporaire. Ses poèmes sont d’ailleurs plutôt à ranger du côté spirituel et non poétique.

Pour le poète, le passé et l’avenir n’étaient que des illusions. La volonté de s’affranchir pour se sentir libre était aussi pour lui une illusion. Le monde divisé entre le mal et le bien était basé sur l’ignorance et l’endoctrinement, ce qui cassait toute liberté naissante.

Les peurs, les tourments , les émotions, les désirs, les opinions, la haine, le dégoût, les jugements: tout cela entravait la liberté même de chaque humain, selon Walt Whitman.

L’œuvre de Walt Whitman

Walt Whitman, homme du peuple, produisit une œuvre novatrice et brillante, exprimant un esprit libre et démocratique. Il s’interdit de copier et d’imiter la tradition anglaise en matière de poésie, univers alors corseté. Il créa un genre nouveau. Son œuvre est en fait visionnaire par la célébration de la sexualité, par une sensibilité démocratique, une affirmation malgré tout romantique. Son œuvre a changé à tout jamais la poésie américaine.

Plus que tout autre, Walt Whitman inventa le mythe de l’Amérique démocratique, en prenant le contre-pied de l’opinion admise en général à son époque. Il inventa une forme de liberté de l’imagination, en affichant un esprit pionnier en s’affranchissant des vers et des codes poétiques. Il a également créé la forme du poème autobiographique.

Whitman fut le grand libérateur du langage, un poète moderne de l’Amérique. Il rêvait d’une poésie du peuple, comme le miroir de cette nation américaine alors en pleine construction, qui représentait alors le rêve américain.

Crédit photo: poetryfoundation.org

En guise de conclusion

Il est fascinant de considérer l’œuvre de Walt Whitman: au lieu d’écrire moults recueils de poésie, il peaufina son recueil unique “Feuilles d’herbe” tout au long de sa vie. Sa poésie était destinée à l’univers tout entier. Ses poèmes sont toujours vivants à notre époque et paraissent même d’actualité.

Le seul reproche qu’on pourrait faire envers le poète américain est qu’il exaltait trop l’ego, le moi en permanence. Il fut le premier poète à imaginer une poésie liée au développement personnel et à la maturité. Il fut le premier poète américain à couper les racines avec l’Angleterre et la vieille Europe. A ses yeux, un pays nouveau exigeait des formes de pensée nouvelles. Walt Whitman prônait avant tout la liberté, mot qu’il déclina toute sa vie sous toutes ses formes.

Un guide d’écriture pour vous sentir libre

Souhaitez-vous réellement vous mettre à l’écriture ?

Ou souhaitez-vous continuer à retarder votre projet, à procrastiner, à nier vos envies ? Ou souhaitez-vous aller au bout de votre désir d’écriture et de votre rêve enfoui en vous ?

Alors, passez à l’action et mettez-vous sérieusement à l’écriture MAINTENANT!

C’est le moment d’être audacieux.

Il existe une solution pour parvenir à mieux écrire, à s’entraîner et à garder le focus sur ce qui emplit votre vie.

Grâce à mon GUIDE PRATIQUE : 299 CONSEILS POUR MIEUX ECRIRE, vous allez apprendre à passer à l’action, à prendre confiance en vous et écrire toute l’année en suivant les précieux conseils, pour enfin publier votre livre !

Si vous voulez soutenir la création et le contenu hebdomadaire gratuit sur mon blog, l’achat de livres pour écrire sur le blog, l’hébergement du blog et l’envoi payant des newsletters, vous pouvez m’offrir le prix d’un café en suivant ce lien:

https://ko-fi.com/laurencesmits

Je vous remercie par avance de votre geste.


Passionnée de lecture et d’écriture, de voyages et d’art, je partage mes conseils sur l’écriture.

Suivez-Moi sur les réseaux

  • {"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
    >