Je vous propose sur 2 semaines une thématique autour du journal intime.

  • Cette semaine, je vous propose de vous donner envie d’écrire un journal intime.
  • Et la semaine prochaine, je vous présenterai un journal célèbre en littérature, un au cinéma, et un tout nouveau salon du journal intime qui s’est tenu à paris.

 

C’est quoi un journal intime ?

 

Le journal intime est un texte personnel que l’on écrit de façon plus ou moins régulière.

Nous l’avons tous plus ou moins mis en place quand nous étions adolescents.

A l’époque, nous avions des cahiers.

Nous y racontions alors tout ce que nous avions fait ou vécu dans la journée, nos émotions.

 

 

Sur le moment, nous n’avions pas compris de l’intérêt de ce type d’exercice d’écriture.

Mais, qu’est-ce que ça faisait du bien, non ?

Nous écrivions nos joies, nos peines, les petits rien de la vie mais qui prenaient une toute autre allure pendant notre adolescence.

Nous nous confessions dans notre cahier, pensant que personne n’aurait pu nous comprendre !

 

C’était notre jardin secret !

Ça nous servait surtout d’exutoire et nous écrivions surtout quand ça allait mal.

Nos révoltes, notre crise et nos premières amours parfois tumultueuses se reflétaient dans ces pages journalières !

 

De nos jours, 3 millions de Français tiennent régulièrement un journal intime.

Passion française.

On y retrouve des fragments de vie, mais aussi le miroir d’une époque.

 

Dommage ! J’ai délaissé le mien quand je suis allée à l’université, trop occupée par tout le reste.

Au fil du temps et de mes déménagements successifs, il a tout bonnement disparu.

 

 Pourquoi écrire un journal intime ?

 

Tenir son journal intime n’est pas si démodé que vous pourriez le penser.

 

Vous pouvez commencer un journal pour faire le vide en vous.

Au quotidien, plusieurs choses peuvent vous peser sur la conscience. Vous  avez  besoin de vous débarrasser de tout ça pour vous alléger.

Pour réduire votre stress qui vous envahit peu à peu, le journal intime est utile.

 

C’est votre espace personnel, qui vous est réservé.

Votre jardin secret où personne ne vous juge.

 

Voici un témoignage que j’ai trouvé sur internet lors de mes recherches :

Marissa, 26 ans, a repris son journal intime il y a quelques années.

Voici ce qu’elle dit :

«  Il y a certaines choses que l’on ne peut ou l’on ne veut pas dire. Le journal est un moyen d’échanger avec soi-même, comme si on discutait avec sa meilleure amie. L’écriture étant une forme de communication, on a l’impression de se décharger d’un poids en écrivant. »

 

Vous pouvez écrire dans un journal intime pour mieux vous connaître.

Le journal intime est un outil de développement personnel, facile à mettre en place et peu onéreux.

N’oubliez pas qu’écrire est un excellent moyen pour faire votre introspection.

 

 Les bienfaits d’écrire son journal intime

 

Vous pouvez prendre toutes les excuses que vous voulez pour ne pas re-commencer ce journal auquel vous aspirez tant, vous n’en avez aucune !

Vous devriez toujours prendre le temps de rendre chaque moment de votre vie inoubliable.

 

Dans un de mes articles précédents, j’ai vanté les bienfaits de l’écriture.

Le journal intime en fait partie.

Ecrire, juste pour aller mieux.

Comme une thérapie.

Tenir un journal intime pour être plus heureux.

Pour bénéficier chaque jour des effets positifs de votre journal intime.

 

Matthew Lieberman, professeur de psychologie à l’université de Californie a mené plusieurs expériences pour prouver les bienfaits du journal intime.

Une dizaine de volontaires a participé.

Durant 4 jours, ils ont écrit pendant au moins 20 minutes.

Constatation de monsieur Lieberman : lors de la prise de notes, il a constaté une baisse de l’intensité dans les émotions des participants !

Selon le professeur, « Le cerveau a plus de facilité à gérer un problème à l’écrit. A l’oral, le sujet a tendance à s’énerver, il revit le mauvais moment. Ecrire régulièrement dans un journal intime permet donc de mieux réguler ses émotions. »

 

L’écriture a des effets bénéfiques sur la santé physique et mentale.

Toute activité créatrice améliore votre état de santé, comme toute pratique artistique, comme l’art-thérapie ou la musicothérapie par exemple.

 

 

 Comment commencer votre journal intime ?

 Tout d’abord, vous pouvez commencer en vous posant des questions d’ordre existentiel :

  • Qu’est-ce que le bonheur pour moi?
  • Quel bilan je peux faire de ma vie ?
  • Qu’est-ce que j’attends de l’avenir?

L’important n’est pas tant de trouver des réponses rapides ou concrètes, mais de se poser les questions et d’y réfléchir.

Vous pouvez donner de l’importance à votre petite voix intérieure ou à votre moi intérieur, qui ne demandent qu’à s’exprimer.

 

En écrivant dans votre journal, vous prendrez du recul face aux événements de la vie.

En le relisant plus tard, vous prendrez conscience de l’avancée des choses, de votre évolution.

 

Si, régulièrement, vous faites l’effort de vous relire, vous décoderez sûrement certaines choses de votre personnalité.

Ce journal deviendra votre mémoire, quelque chose que vous aurez peut-être envie de lire à vos proches dans 20 ans, qui sait ?

 

La seule règle à respecter est d’être sincère avec vous-même.

Autrement, à quoi bon s’écrire à soi-même ?

 

A vous de choisir le support qui vous convient le mieux pour commencer votre journal intime.

Vous pourrez le personnaliser en intégrant des dessins, des collages, des billets de musée ou de sortie et toutes sortes de souvenirs.

 

 

Trouvez aussi l’endroit idéal pour écrire votre journal. 

 

 

Ecrire un journal est un grand moment de réflexion.

Vous devez être seul, au calme.

Personne ni rien ne doit vous interrompre.

Il est important que vous soyez détendu pour cette activité.

A vous de vous trouver l’endroit le plus confortable pour ce faire.

 

Trouvez aussi le meilleur moment pour écrire.

Vous n’êtes pas obligé d’écrire votre journal tous les jours ; vous pouvez le faire sur une base régulière.

Mais, vous devez vous tenir à cet engagement.

Si vous vous forcez à écrire pour vous en tenir à vos engagements, vous risquez de finir par détester votre journal !

 

Une fois que les critères sont réunis, détendez-vous et concentrez-vous.

Cela pourrait être plus ‘cool’ avec la musique.

Pourquoi pas ?

Trouvez la méthode qui vous convient le mieux, celle qui vous motive et vous inspire le plus.

 

Les sources d’inspiration

 Il est toujours plus facile de commencer par écrire ce que vous ressentez au moment où vous prenez votre stylo ou votre écran.

Transcrivez vos émotions et vos sentiments et voyez où cela vous mène.

 

 

Il n’y a aucune règle lorsqu’il s’agit d’écrire un journal intime.

Votre point de départ pourra varier selon les jours.

Vous pouvez commencer par raconter un événement qui s’est produit dans la journée.

Ou quelque chose qui brûle en vous et auquel vous souhaitez apportez une réponse.

 

Au fur et à mesure que vous allez écrire, un flot d’idées va apparaître et vous pourriez être surpris par tout ce que vous avez à raconter.

Vous pouvez aussi votre journal intime pour vous aider à traverser les moments difficiles de votre existence.

On en a tous.

Le journal est idéal pour vous décharger de vos problèmes.

 

 

Beaucoup de thérapeutes et de psychologues conseillent à leurs patients en souffrance de tenir un journal personnel pour leur permettre d’extérioriser tout ce qu’ils ont en eux, tout ce qu’ils ont du mal à exprimer avec les autres.

Un journal peut absorber votre colère, votre rage, vos envies de vengeance, votre impuissance sur les événements, votre jalousie et toutes vos émotions négatives.

 

Votre journal ne vous jugera pas et ne vous offensera pas !

En tout cas, cela vous donnera du recul et vous fera réfléchir aux événements qui se sont produits, aux personnes qui vous entourent, à vos émotions et à votre comportement avec les autres.

 

Au fil du temps…

 Au fur et à mesure que les mois passent, tirez des leçons de ce que vous avez écrit dans votre journal.

Réfléchissez à ce que vous avez noté ici et là.

 

Nous sommes bien d’accord sur le fait qu’écrire un journal n’est pas seulement le fait d’écrire, mais aussi de lire et de comparer votre présent et votre passé.

Comment vous sentiez-vous et que faisiez-vous il y a quelques semaines ? Quelques mois ?

Quelles sont les choses qui vous paraissent plus claires depuis que vous avez commencé votre journal ?

 

Utilisez votre journal pour faire le point sur votre vie et pour évaluer où vous en êtes.

 

Rappelez-vous qu’écrire n’est pas une obligation.

Ecrivez quand vous en avez envie.

Votre journal vous sert d’échappatoire et de défouloir.

 

En guise de conclusion

 

Je me suis remise à plusieurs types d’écriture depuis quelque temps, y compris mon journal intime.

Vous ne pouvez pas imaginer quels bienfaits j’en retire !

Je me sens mieux, je souris plus, j’ai plus d’humour et je ne peux plus m’en passer !

Je ne peux plus rester une seule journée sans écrire.

 

J’ai fait des choix.

Je limite le temps que je passe devant le petit écran.

Je ne regrette pas, car je me sens plus épanouie grâce à l’écriture.

 

Je ne peux que remercier du fond de mon cœur Thibault, mon fils aîné qui m’a poussée à le faire depuis plusieurs mois !

MERCI mon fils.

 

 


Laurence Smits

Passionnée de lecture et d’écriture, de voyages et d’art, je partage mes conseils sur l’écriture.

1 commentaire

jacques smits · 6 juin 2018 à 15 h 23 min

Un journal intime, vaut mieux que tous les médicaments du monde, si on est honnête avec soi-même, pour faire une introspection, et pouvoir ensuite comparer le chemin parcouru en quelques mois ou quelques années…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *