– un conjoint ou une conjointe

– un dentiste

– un épicier.

A vous d’imaginer un contexte, une relation ou une rencontre entre ces 3 personnes. 

Cette proposition vise à développer votre imagination, et je sais que vous en avez à revendre!

Je vous remercie de suivre les consignes suivantes:

– pas plus de 2 pages

– au format word, open office ou en copié/collé dans votre mail (pas de PDF)

– uniquement à l’adresse mail suivante: 

http://laplumedelaurence@gmail.com

Je dois vous raconter ce que ma collègue et moi avons entendu mardi en cours, de la part d’un élève, dûment approuvé par les autres.

B. devait parler de lui et à ce titre, présentait un CV numérique en images et le commentait.Comme un ballon de basket était présenté, on se doutait qu’il aimait ce sport. Nous lui posons la question fatidique:

Prof: “Quand joues-tu au basket?”.

Réponse de B.: “Chez moi, mais pas en ce moment.”

– Prof: “Ah bon, pourquoi?” l’interrogeons-nous, interloquées.

B: “Il fait trop froid. Je préfère rester dans ma chambre l’hiver, il fait chaud et je suis bien”.

– Prof: “Comment ça, tu restes dans ta chambre tout l’hiver et tu ne sors pas?”

-B: “Non, il fait trop froid”.

-Prof: “Tu ne mets pas le nez dehors en hiver?”

-B: “Non, sauf si je suis obligé”.

-Prof: “Et ça ne gêne pas tes parents de te savoir enfermé comme ça?”

-B: “Non, comme ça, ils savent où je suis et ils ne s’inquiètent pas. Après l’hiver, je sors plus”.

-Prof: “D’accord, donc, tu hibernes, en somme?”.

-B: “C’est à peu près ça”. 

Voilà un dialogue qui m’a fait froid dans le dos et qui nous a laissées pantoises. Les autres élèves ont confirmé qu’elles agissaient ainsi aussi. Il fait trop froid pour sortir, disent-elles!Je vous rappelle que nous résidons en Charente -Maritime, non loin de l’estuaire de la Gironde, où les températures sont quand même relativement douces en hiver. Ce n’est pas le Grand Nord!

Certes, tous les jeunes ne sont pas ainsi, mais cela ressemble à la vie de beaucoup d’entre eux. Pas besoin de sortir, on peut voir ses potes par visio. Pas besoin de sortir, pour quoi faire? Du sport? Quelle drôle d’idée! Les élèves m’ont prise pour une folle quand je leur ai dit que je sortais me promener avec mon chien une heure par jour, quelle que soit la météo!

Question entendue: “Mais comment faites-vous quand il pleut?”

– Ma réponse: Je prends mon parapluie et je suis équipée”.

– intervention: “Oui, mais Madame, là il fait froid!”

– Ma réponse: “Je me couvre. Vous savez, les manteaux fourrés, ça existe!”

Ils me considèrent comme une extra-terrestre, d’autant plus que je vais travailler à vélo. Ma collègue et moi sommes consternées devant ce genre de constatations. Quelle génération prépare-t-on? Comment des parents peuvent accepter que leurs adolescents ne mettent jamais leur nez dehors en hiver? 

Après ces réflexions, je vous souhaite une belle semaine créative. 

Portez-vous bien, prenez soin de vous et gardez le moral!

Il faut être fort pour affronter le monde qui nous attend!

Créativement vôtre,


Passionnée de lecture et d’écriture, de voyages et d’art, je partage mes conseils sur l’écriture. L'écriture est devenue ma passion: j'écris des livres pratiques et des romans.

Suivez-Moi sur les réseaux

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
>