Vous avez envie d’écrire depuis longtemps, mais vous n’osez pas.

J’ai déjà écrit un article sur les freins qui vous empêchent d’écrire, je n’y reviendrai pas.

Le but quand on commence à écrire, n’est pas d’écrire des nouvelles ou des romans tout de suite. Il existe une multitude de possibilités pour vous lancer dans l’écriture.

Il est important de commencer par de petits textes qui vous raccrochent à votre vie personnelle et qui vous permettront de prendre confiance en vous et en vos capacités.

Avant tout, commencez à écrire pour vous. Pour vous faire plaisir et passer un moment avec vous-même.

Vous n’écrivez pas non plus une liste de courses, nous sommes d’accord sur ce point.

Je vais vous livrer quelques idées qui vous permettront de commencer à écrire.

Je traiterai plus en détail des jeux d’écriture dans mon futur e-book, “111 jeux d’écriture”, que je publierai vers la fin de l’été et qui sera en accès gratuit sur ce blog.

 

ebook-111-jeux-ecriture-v1.0

 

Mon but dans les choix que je vais vous proposer est aussi d’écrire dans le cercle familial, de jouer avec les mots, de s’amuser et surtout de se faire plaisir!

Bien sûr, à vous de ne pas rejouer le sketch de Florence Foresti: “Je me mets à mon bureau, je sors ma trousse et j’attends la grâce”.

La grâce ne viendra pas toute seule. Il faut commencer à vous atteler à votre page!

Je vous propose donc 2 articles pour que vous commenciez à écrire.

 

Pourquoi ne pas écrire autour de Noël?

 

Même si cette fête familiale est encore loin de nous, il existe beaucoup de possibilités concernant ce thème.

Pourquoi vous n’écririez pas une lettre au Père Noël?

 

 

Cela peut paraître complètement loufoque et enfantin. Certes. Mais, pas tant que ça!

Mes amis les plus proches écrivent, chacun leur tour, une lettre au Père Noël, dans laquelle ils notent leurs souhaits de cadeaux.

Par la même occasion, ils choisissent un beau papier ou une belle carte électronique qu’ils créent eux-mêmes.

 

Pourquoi ne pourriez-vous pas perpétuer cette tradition, à pratiquer avec vos enfants, qu’ils croient ou pas au Père Noël! Juste un instant magique pour créer la magie de Noël!

Je ne l’ai jamais fait en tant qu’adulte, mais je vais m’initier à ce rite et demander à ma famille de faire de même pour le Réveillon.

Je suis certaine que nous passerons un moment magique tous ensemble à écouter ce que chacun aura écrit!

Pratique-t-on encore beaucoup l’écoute les uns envers les autres?

Une année, quand le Réveillon de Noël se déroulait chez moi, pour que mes invités prennent leur place, j’avais écrit des petits poèmes alliant leurs traits de caractère. Ils devaient se reconnaître et prendre la place de leur choix chacun leur tour Ce qui fait que certains invités étaient assis à côté de voisins auprès desquels ils n’avaient pas l”habitude de s’asseoir.

Le repas a ainsi commencé sous de bons augures.

Vous pourriez aussi en profiter pour remercier des êtres chers, écrire une lettre de gratitude et raconter tout ce qui vous est arrivé de positif dans l’année.

Vous écrivez à la main bien sûr, en prenant votre temps et en soignant votre graphie.

 

Vous pourriez en profiter pour lire, chacun votre tour, votre missive. Ou l’accrocher dans le sapin.

Ce sera toujours mieux que des décorations industrielles plus ou moins coûteuses fabriquées en Chine!

Vous pourriez tout aussi bien écrire un petit mot gentil pour chaque invité.

Quelle joie de recevoir des mots doux et gentils, plutôt que dépenser une fortune dans un cadeau!

Ça vous fera du bien, et vous ferez du bien autour de vous! Que du bonheur!

Les petites attentions créées avec amour et tendresse deviennent des cadeaux inestimables pour ceux qui les reçoivent!

 

Vous pourriez aller plus loin, en créant un calendrier de l’Avent pour vos enfants, petits-enfants, entre autre.

Créez le support avec du carton et 24 petites cases, avec tous les décors qui vous passent par la tête. Vous glisserez des petits textes décorés dans chaque case.

Cela peut être une histoire en 24 petits épisodes, ou 24 histoires courtes, ou 24 mots adorables que vos enfants vous inspirent.

Ne croyez-vous pas que cela vaut mieux que ces calendriers banals que l’on trouve au supermarché et qui sont de piètre qualité, extérieurement et intérieurement?

Construisez des calendriers avec vos enfants avec des matériaux de récupération bien sûr. Prenez ce prétexte pour écrire.

Il vous suffira juste d’un peu de temps, d’inspiration et d’ENVIE!

Il faut un début à tout. Et quelle surprise pour vos proches de lire vos petites créations! Je suis prête à parier que vos enfants seront impatients de lire la suite de l’histoire!

Vous pouvez imaginer cette histoire.

Ou raconter celle de Jésus.

Ou celle du saint de chaque jour.

Ou raconter les Noëls de votre enfance.

Ou raconter la vie de vos parents.

Ou raconter votre Noël idéal.

Ou un Noël d’antan.

Je vous garantis le succès assuré. Tout le monde adore les histoires.

Il vous suffira de vous y prendre un peu à l’avance tout de même!

C’est tellement mieux que toutes ces “créations” impersonnelles, fabriquées peut-être dans un autre pays. Quel bonheur pour vous de participer à l’allégresse générale de cette période!

Ecrire dans ces conditions vous donnera des ailes!

 

Pourquoi ne pas écrire des lettres?

 

De nos jours, ce type de communication a tendance à disparaître de plus en plus.

Quel dommage!

Quand nous écrivions des lettres, nous prenions le temps de réfléchir aux mots et aux tournures de phrases.

Cela demandait un certain temps, mais quel plaisir quand cela était terminé, de penser à la personne qui allait recevoir cette lettre!

Ecrire une lettre est un bon moyen de remercier une personne. Pour tout acte de la vie.

 

 

Cela n’est pas désuet du tout. Au contraire!

Cela sera pris pour une attention délicate; du fait que ce geste se raréfie!

D’ailleurs, au Royaume-Uni, les Britanniques envoient des cartes de toutes tailles pour toutes les occasions, surtout pour la période de Noël! Et  ils les disposent sur le manteau de la cheminée par dizaines!

Je trouve que c’est une belle tradition!

L’écrivain Amélie Nothomb se fait un devoir de répondre tous les jours aux gens qui lui ont écrit. Pour elle, elle précise que c’est très important de garder le contact avec ses lecteurs, et de surcroît, d’écrire à la main.

 

Vous pouvez aussi écrire une lettre de gratitude.

Je ne développerai pas plus, car je souhaite écrire un article complet à ce sujet.

Sur cette lettre que vous écrirez, vous pourrez ajouter une touche personnelle.

Mais, surtout, pour toute lettre, il est nécessaire que vous l’écriviez à la main; sinon, je n’en vois pas l’intérêt de taper sur un clavier et de l’imprimer.

Vous pouvez aussi écrire des lettres pour relater des événements qui vous ont fait souffrir, sans l’envoyer. J’ai déjà évoqué dans un article les bienfaits de cette écriture thérapeutique.

 

Pourquoi ne pas écrire pour vos enfants?

 

Peu de parents se lancent et ont peur du ridicule ou d’être jugés.

Tous les enfants réclament à leurs parents, un jour ou l’autre, d’inventer des histoires. Oralement.

Pourquoi ne pas passer à l’écrit?

Il n’est pas question là non plus de devenir un écrivain pour enfants. Et pourquoi pas après tout?

Avec toutes les histoires que vous avez lues à vos enfants, vous êtes parfaitement capables d’en imaginer une.

Les enfants sont demandeurs.

Vous pouvez vous inspirer des souvenirs de votre enfance si le début vous paraît difficile.

Vous pouvez commencer votre récit en prenant une situation banale et la rendre fantastique.

Vous pouvez aussi insérer des images. Imprimer le tout et agrafer et plastifier.

Les yeux de vos enfants pétilleront au vu de votre histoire!

 

 

Vous pouvez en profiter pour glisser le message de votre choix.

Ou pour aider votre enfant à grandir.

Vous commencerez par des histoires courtes, pour prendre confiance en vous!

Les ingrédients pour créer une histoire sont simples: insérez un problème et résolvez-le!

Vous pouvez inventer des objets magiques! Les enfants adorent ça!

Comment a fait J.K Rowling avec sa saga Harry Potter?

Jouez avec les mots.

Faites aimer notre langue à vos enfants.

Amusez-vous!

Faites-vous plaisir!

 

Pourquoi ne pas écrire à partir d’un dessin, d’une image ou d’une photographie?

Vous vous laissez porter par une image qui vous plaît: de vos vacances, prise sur Internet, que sais-je!

Amusez-vous à décrire le document devant vous.

Vous verrez, que sans vous en rendre compte, vous commencez à imaginer un décor plus approfondi et la vie des gens présents en toile de fond.

C’est une activité intéressante à réaliser, car elle vous permet de commencer à écrire.

Avec un support, ça aide.

De plus, cela stimule votre imagination et votre créativité.

A partir de là, la voie est tracée pour commencer à écrire une histoire fictive.

Par exemple, je l’ai fait à partir d’un dessin de Titouan Lamazou, qui a dessiné de magnifiques portraits de femmes africaines, entre autre.

 

 

Pour commencer, posez-vous certaines questions:

  • Que voit-on sur l’image?
  • Quand se passe cette scène?
  • Que s’est-il passé avant ce moment?
  • Quels sont les personnages?
  • Ont-ils un nom?
  • Que font-ils dans la vie?
  • Que leur est-il arrivé?
  • Où se trouvent-t-ils?
  • A quelle époque vivent-ils?
  • Comment les voit-on?
  • Quels sentiments éprouvent-ils?
  • Pourquoi?
  • Ont-ils des amis qui vont les aider?
  • Des ennemis qui vont leur mettre des bâtons dans les roues?
  • etc.

 

Bref, vous essayez de trouver des idées pour écrire une histoire.

Comme vous n’avez pas les réponses aux questions, vous ne pouvez qu’inventer!

Ensuite, vous réfléchissez au vocabulaire que vous pourriez utiliser pour écrire cette histoire.

Vous imaginez où et quand se passe l’histoire.

Vous décrivez votre personnage principal.

Vous réfléchissez à ce qui arrive à votre personnage. Commet il/elle va réussir à résoudre le problème seul ou grâce à l’aide de personnes.

Vous imaginez ensuite une fin.

Votre histoire ne peut faire que 10 lignes. Peu importe la longueur.

Ce qui importe, c’est de vous lancer à écrire!

C’est un exercice communément pratiqué dans les classes pour inciter les élèves à écrire.

Je l’ai déjà pratiqué en anglais avec mes élèves: j’avais donné quelques images de personnages de conte fantastique; puis des décors.

C’est tout. A partir de là, et à ma grande surprise et joie, ils ont écrit une histoire en anglais.

Ce sera pareil pour vous. Vous serez surpris de vos résultats et de vos possibilités infinies.

Il faut simplement et surtout se donner du temps, ne pas avoir de trop grandes visées au départ et se lancer!

 

Je vous donnerai plus d’astuces pour commencer à écrire dans mon futur e-book “111 jeux d’écriture” sur lequel je travaille en ce moment.

 

ebook-111-jeux-ecriture-v1.0

 

Je vous retrouve dans l’article 2 sur ce thème pour d’autres idées pour commencer à écrire!

 

 

 

 

 

 


Laurence Smits

Passionnée de lecture et d’écriture, de voyages et d’art, je partage mes conseils sur l’écriture.

1 commentaire

lucette smits · 9 juillet 2018 à 16 h 37 min

Tout plein de bonne chose à lire dans ce blog. C’est sûr qu’au moment d’une fête comme Noël ou un anniversaire, c’est doux et émouvant de lire de jolies phrases sincères, sinon, ça n’aurait pas beaucoup de sens. Pour ma part, je suis sûre et certaine que j’écrirais quand je serai seule, j’aurai du temps et beaucoup de choses à dire et à partager. Car, quand il n’y a plus de mots en face de nous, effectivement il reste les écrits. Les paroles s’envolent les écrits restent…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *