Les premiers froids arrivent. Je vous propose donc de lire le chapitre 15 des aventures d’Amanda avec un bon chocolat chaud bien fumant, au coin du feu!

Je vous souhaite une belle lecture. Je continue le rythme de 2 envois par semaine pendant les vacances. Pas de répit, on me réclame la suite!

 Une drôle de chasse


La cabane n’a rien d’une chambre d’hôpital ni d’une suite de palace. Dix mètres carrés entourés de bois, du sol au plafond en liège, deux pièces séparées par un rideau que gonflent les fraîches rafles de ce vent du sud-ouest. Prière d’enlever ses bottes avant d’entrer dans la tonne et de se nettoyer les mains avec un gel antibactérien accroché près de la porte, comme à l’hôpital. Le maître des lieux, Thierry Orgeval, qui craint la leptospirose, ne plaisante pas avec ça. C’est une maladie dangereuse et mortelle. Un groupe de leur connaissance a perdu un de ses adeptes le mois précédent. Tout le monde se frotte les pognes comme un chirurgien avant une opération.

Max a déserté Gonzaville pour aller chasser à la tonne sur l’île d’Oléron, son île d’adoption, le temps du weekend de la Toussaint.

« Il n’y a qu’ici que je me sens aussi bien, c’est ma vie », dit-il tout bas à ses camarades de chasse.

La chasse à la tonne est ouverte depuis le mois d’août, mais Max n’a pas réussi à trouver l’occasion de rejoindre son groupe. Ils sont des passionnés acharnés qui se retrouvent dans leur cabane, construite de leurs mains, aux abords d’un plan d’eau marécageux, à proximité des parcs à huîtres. Ils sont à l’affut des canards sauvages, pratique qui se perpétue depuis des générations.

« Oh, regardez les gars, là-bas, y a une jolie volée de canards. Vont pas atteindre le Grand Nord ceux-là », alerte Thierry . « Y va en passer une dizaine, on se prépare ».

Finalement, les canards disparaissent dans la brume matinale de ce matin d’automne, malgré les nombreux appeaux et appelants disposés ça et là.

« C’est mon père qui m’a transmis ça, les gars », Thierry rappelle d’une voix émue. « Paix à son âme. Depuis l’âge de quatre ans, j’suis allé à la chasse aux canards avec lui. J’adore ça, j’adore être là. J’suis content Max que tu aies pu te libérer. Faut avouer tout de même que t’es un peu rouillé, mon vieux. », continue-t-il en lui offrant une tape sur l’épaule.

Le groupe de copains-chasseurs arrivent le soir, mangent, jouent parfois à la belote et restent jusqu’au lendemain. La tonne est bien équipée, rien ne manque : gazinière, table, chaises, bougies, couchettes superposées, saucisson sec et bouteilles de pineau et surtout, le plus important, des ouvertures pour guetter les animaux.

Thierry Orgeval veut montrer une bonne image de la chasse à la tonne, sévèrement règlementée. Il connaît Max depuis son enfance et il sait qu’il doit toujours le réfréner, toujours prêt à dégainer sur tout ce qui bouge.

« Eh Max, faudra revenir nous voir en février quand les oies sauvages repasseront par chez nous. Tu pourras t‘amuser au tir au pigeon, mon vieux ! » se moque un des chasseurs .

Max adore venir rejoindre son groupe dans la cahute de Thierry. C’est la seule chose qui peut le faire sortir de son lit aux aurores, pour braver la pluie et l’obscurité. Aussi curieux que cela puisse paraître, Max sait se montrer patient, à faire le guet pendant des heures, même dans le froid, surtout les nuits de pleine lune.

La cabane, c’est le refuge, la deuxième maison. C’est une des traditions familiales. Max aime ça, les traditions. C’est un des crédos de la famille Berneuil.

Vous vous posez sans doute des questions sur le couple Amanda-Max: rendez-vous vendredi prochain pour la suite des aventures haletantes de ces deux-là!

L’envoi du mardi concerne l’enfance d’Amanda, tout aussi intéressante!

D’ici là, profitez du temps qui passe. Lisez, écrivez, peignez, dessinez: en un mot, soyez créatif!

A bientôt

Portez-vous bien et surtout prenez soin de vous!

Créativement vôtre

Laurence Smits, LA PLUME DE LAURENCE


Passionnée de lecture et d’écriture, de voyages et d’art, je partage mes conseils sur l’écriture.

Suivez-Moi sur les réseaux

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
>