Qui suis-je ?

 

Bonjour, je suis Laurence Smits.

 

Je mets ma plume à votre service parce que je suis intimement convaincue que les mots relient les Hommes.

La langue française ne doit pas devenir ni rester un handicap dans la vie personnelle ou professionnelle. Je fais entendre ma voix par ma plume et mes idées.

En effet, j’enseigne depuis plus de 30 ans en anglais et en français pour l’Education Nationale.

J’ai toujours adoré lire et écrire depuis ma plus tendre enfance.

J’aime les langues étrangères (j’apprends l’espagnol depuis 3 ans), voyager,  l’histoire et les histoires.

J’ai toujours été curieuse, ouverte dans la vie en général, prête aussi à aider, ce que j’ai fait dans plusieurs associations au fil des années, dont les Restos du Cœur quand mon emploi du temps s’y prête.

 

Depuis quelques années, je cherche à concilier mes passions avec une autre activité professionnelle.

 

J’adore aussi relever des défis, notamment celui du numérique, ce qui m’oblige à sortir des sentiers connus et à explorer d’autres terrains.

Commencer un blog et un site est un challenge pour moi. Devenir écrivain public aussi.

Cela fait quelques années que j’en parle et il est temps pour moi de développer ce concept.

 

 

Pourquoi cette profession ?

 

Il est vrai qu’écrivain public est un « vieux métier », mais il est devenu très actuel avec l’importance de l’écrit sur internet, sur les réseaux sociaux et dans la vie professionnelle.

 

J’ai constaté que les besoins sont importants.

 

Du scribe égyptien au moine copiste au Moyen-âge, à Juliette Drouet qui recopiait tous les textes de Victor Hugo, lécrivain public est une profession qui a toujours existé.

 

Devenir écrivain public relie aussi à mon envie d’aider les autres, ce que je fais depuis toujours en étant enseignante et bénévole par ailleurs.

Aider à reconstruire un parcours dans les règles sinueuses de la langue française : telle est ma mission.

 

Écrivain public est vraiment un métier au service des autres, au service de la langue française.

 

Il requiert même une dimension de service public.

J’ai besoin d’aider les autres, de me rendre utile et de rendre service.

 

 

 

C’est la raison pour laquelle LA PLUME DE LAURENCE met les mots au service de tous.